Navigation – Plan du site

AccueilNuméros27PortfolioLouis Matton

Texte intégral

1Bien que le travail de Louis Matton consiste en une production élargie d’images, de documents et d’objets comme Aeroparis (2014-2024), travail en cours où l’artiste décrit et imagine « la ville de Paris » qui se « voit imposer l’implantation d’un aéroport en son hyper-centre », c’est sa série photographique Objets Autonomes (2012-2015), réalisée sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, qui a bénéficié d’une plus grande visibilité au sein des institutions artistiques. Ces images d’objets, de sculptures, de constructions mais aussi d’animaux renvoient à des portraits, présentés comme soustraits à leurs contextes mais qui, paradoxalement, se donnent comme fortement investis d’une symbolique, interrogeant la notion d’autonomie à différents niveaux : sémantique, avec les images vis-à-vis de leur « décor » ; social, par la vie décrite des habitants de la ZAD dans leur recherche d’autosuffisance ; politique, à travers les négociations difficiles avec l’État pour la préservation de leur indépendance. Il n’est pas surprenant que Matton joue également de l’autonomie de ces différents niveaux de lecture, impliquant ainsi les modalités de la réception dans son travail même : ces niveaux se font inévitablement écho en enrichissant l’expérience de ses images. Aujourd’hui, ces mêmes images, avec la destruction récente par les forces de l’ordre de la grande majorité des habitations, prennent un autre relief. À travers la disparition de ce qui fait le contenu même des représentations, c’est moins la nostalgie qui est suscitée que la précarisation, la teneur fragile de ce qui les rend possibles – à savoir les idées relatives à une réorganisation sociale et solidaire ou encore de la réappropriation d’un territoire donné.

2Louis Matton est diplômé de l’École Nationale de photographie d’Arles en 2015. Avec Objets Autonomes, il a été lauréat de la « Quinzaine photographique nantaise » en 2016 et a reçu la mention spéciale du jury du Prix Levallois pour la Jeune Création photographique internationale en 2017.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Umut Ungan, « Louis Matton »Marges, 27 | 2018, 180-188.

Référence électronique

Umut Ungan, « Louis Matton »Marges [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 25 octobre 2020, consulté le 30 juin 2022. URL : http://journals.openedition.org/marges/1619 ; DOI : https://doi.org/10.4000/marges.1619

Haut de page

Auteur

Umut Ungan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search