Navigation – Plan du site

AccueilNuméros33Thématique : art contemporain et ...De l’espace de résistance au lieu...

Thématique : art contemporain et institutions

De l’espace de résistance au lieu de l’institution : histoire londonienne d’Autograph ABP

From a space of resistance, to the institution’s place: the history of Autograph ABP, between 1988 and 2007
Taous R. Dahmani
p. 20-31

Résumés

Le récit proposé dans cet article est celui de la nécessaire, mais paradoxale, institutionnalisation d’un engagement photographique et politique. Autograph ABP s’évertue depuis sa création à la fin des années 1980, à porter les noms des auteurs-photographes issus des diasporas caribéenne, africaine et indienne en Angleterre. Au fil des années il permettra de reconnaître, légitimer et diffuser les pratiques individuelles de photographes dits Black British. Idée utopiste, puis projet politique et enfin institution hybride, Autograph ABP se présente tour à tour comme un collectif, une association, une agence, une archive, une bibliothèque, un centre de recherches, une maison d’édition et un lieu d’expositions. Faire le récit d’Autograph ABP c’est raconter son évolution, celle d’un espace militant devenu institution culturelle, après avoir été un artist-run space.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les années 1980 : imaginer une communauté,organiser une association
Les années 1990 : de l’organisation outsider à l’institution hybride
Les années 2000 : de la marge au centre ?
Conclusion

Aperçu du texte

« Puisque l’autre hésitait à me reconnaître, il ne restait qu’une solution : me faire connaître »

Introduction

Par définition, l’autographe est l’inscription de son propre nom sous une forme particulière et reconnue. Quand les fondateurs d’Autograph ABP [Association of Black Photographers] décident de se nommer ainsi, c’est aussi pour faire connaître et reconnaître leurs productions singulières. Depuis sa création à Londres, à la fin des années 1980, Autograph ABP vise à élever les noms des photographes issus des diasporas caribéenne, africaine et indienne. L’histoire de cette organisation est l’exposé d’un combat pour une « visibilisation », habitée par des stratégies visant une double légitimation : celle du médium photographique et celle de ses opérateurs. Selon Stuart Hall, instigateur et parrain de l’organisation, l’objectif est de « promouvoir et d’encourager le travail des photographes Noirs aux niveaux national et international ». Cette déclaration traduit la vision globale de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Taous R. Dahmani, « De l’espace de résistance au lieu de l’institution : histoire londonienne d’Autograph ABP »Marges, 33 | 2021, 20-31.

Référence électronique

Taous R. Dahmani, « De l’espace de résistance au lieu de l’institution : histoire londonienne d’Autograph ABP »Marges [En ligne], 33 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 26 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/marges/2640 ; DOI : https://doi.org/10.4000/marges.2640

Haut de page

Auteur

Taous R. Dahmani

Doctorante au sein de l’École doctorale 441 à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, sous la direction de Michel Poivert et elle a enseigné l’histoire de la photographie du XXe siècle ces trois dernières années.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search