Navigation – Plan du site

AccueilNuméros34Thématique : Éthique et/ou esthét...L’Attentat et la censure : l’éthi...

Thématique : Éthique et/ou esthétique

L’Attentat et la censure : l’éthique au détriment de l’esthétique

The Attack and censorship: ethics to the detriment of esthetics?
Nadine Asmar
p. 59-73

Résumés

Bien qu’une œuvre cinématographique soit une expression libre de son auteur, des forces extérieures risquent de limiter celle-ci par le biais de la censure pour maintes raisons d’ordre légal et éthique notamment. C’est le cas de L’Attentat, film du réalisateur libanais Ziad Doueiri, tourné pour des raisons esthétiques à Tel Aviv et en Cisjordanie avec une équipe israélienne et palestinienne. Le film a subi une attaque en raison des choix esthétiques de son réalisateur, ce qui a conduit à l’interdiction de sa diffusion dans tous les pays de la ligue arabe. Cet épisode nous pousse à nous interroger sur la relation entre l’esthétique d’un film et les notions d’éthique et d’engagement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Distinguer l’éthique de la loi dans sa relation avec l’esthétique cinématographique
Le choix de l’esthétique dans un souci d’authenticité
Contexte du film
Une esthétique ontologique ou constructionniste ?
Martyre, identité et contexte politique : quelle esthétique pour quelle éthique ?
Accueil régional par la censure, engagement forcé
Conclusion

Aperçu du texte

La liberté d’expression, même si elle est parfois refusée et dénoncée par le public et/ou des groupes politiques voire sociaux, a toujours été l’un des moteurs principaux des storytellers souhaitant exprimer leurs opinions et raconter leurs histoires librement sur le grand écran afin de partager leurs pensées avec le public du monde entier. Les raisons de cette opposition sont multiples, notamment d’ordre politique, religieux, socioculturel, entre autres, toutes étant liées à la notion d’éthique. Chaque cinéaste choisit sa propre façon de raconter ses histoires, que ce soit dans le cadre d’une volonté de reproduire le réel dans la limite du possible, ou d’une façon amplement libre qui vise à fictionner l’histoire (quasiment) réelle ou complètement imaginaire. Outre la critique et le public, la politique et la religion ne s’abstiennent pas d’intervenir en autorisant ou interdisant une œuvre quelconque, imposant ainsi des censures sur des œuvres cinématographiques. Si la censure total...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadine Asmar, « L’Attentat et la censure : l’éthique au détriment de l’esthétique »Marges, 34 | 2022, 59-73.

Référence électronique

Nadine Asmar, « L’Attentat et la censure : l’éthique au détriment de l’esthétique »Marges [En ligne], 34 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 29 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/marges/2868 ; DOI : https://doi.org/10.4000/marges.2868

Haut de page

Auteur

Nadine Asmar

Nadine Asmar est cinéaste et productrice de film. Elle est doctorante en Études cinématographiques sur le cinéma de l’Orient arabe du XXIe siècle au laboratoire HCTI – Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image de l’Université de Bretagne Occidentale.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search