Navigation – Plan du site

Présentation

Depuis 1965, les Mélanges de la Casa de Velázquez, revue à caractère scientifique, couvrent sans restriction de période un large éventail de champs disciplinaires (histoire, archéologie, littérature, géographie, sociologie, anthropologie…) et présentent des résultats de recherche inédits sur la péninsule Ibérique, le Maghreb et l’espace atlantique ibérique. Sauf pour les sujets d’archéologie, tant l’espace africain que l’espace atlantique sont abordés, non pas pour eux-mêmes, mais par le biais des liens séculaires qu’ils ont tissés avec la péninsule Ibérique. Les approches diachroniques, multiscalaires ou interdisciplinaires seront favorisées, dans le sens où elles permettent l’exploration de voies inédites, la mise en avant de dynamiques nouvelles et le croisement de différentes approches.

Une dernière rubrique consacrée à l’actualité de la recherche présente des comptes rendus d’ouvrages mais propose aussi des lectures croisées, des articles historiographiques et surtout des dossiers d’opinions abordant des problématiques actuelles inhérentes au monde de la recherche.

Dernier numéro ouvert
49-2 | 2019 (numéro ouvert)
El espacio provincial en la península ibérica

(Antigüedad tardía - Alta Edad Media)
L’espace provincial dans la péninsule Ibérique (Antiquité tardive - Haut Moyen Âge
The provincial structure in the Iberian Peninsula (Late Antiquity - Early Middle Ages)
Sous la direction de Laurent Brassous et Sabine Panzram

À l’origine de cette monographie se trouve le souci de certains historiens de l’Antiquité de contester la validité de la carte de la trame provinciale, proposée par E. Albertini en 1923, qui a fait suite à la réforme de Dioclétien en Hispanie. Pour dessiner cette carte, E. Albertini a utilisé le « principe de l’accommodement » qui aurait permis le maintien des structures territoriales romaines dans celles de l’Église au début du Moyen Âge. Pour aborder cette question, un dialogue avec les historiens médiévaux était nécessaire. Ce dialogue, qui s’étend sur plusieurs siècles, entre le ive et le xiie, a eu le mérite de dépasser la question initiale pour adopter l’approche épistémologique plus féconde du « spacial turn » dans lequel les provinces ne peuvent plus être considérées comme de simples territoires figés, mais comme des espaces marqués par la discontinuité et la plasticité de leur utilisation.

Historique

Numéro ouvert le 3 octobre 2019

derniers textes

Dernier numéro en ligne
49-1 | 2019
Exégèse et lectio divina dans la péninsule Ibérique médiévale

Exegesis and lectio divina in the medieval Iberian Peninsula
Exégesis y lectio divina en la península ibérica medieval
Sous la direction de Amélie De Las Heras et Cándida Ferrero Hernández

Les études réunies ici examinent le tandem exégèse biblique / lectio divina dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge. L’observation d’un hiatus incite à reconsidérer cette relation : de la fin du viiie s. à la fin du xiie s., aucun commentaire linéaire biblique n’y aurait été rédigé tandis que la lectio divina se maintient dans les communautés religieuses. Afin de mettre en perspective la question délaissée des choix présidant à la rédaction et à la circulation des textes exégétiques, historiens et philologues analysent dans ce dossier l’imbrication entre exégèse et lectio divina chez Isidore de Séville ou dans la prédication, ainsi que la circulation des œuvres et le déploiement de l’exégèse hors des finalités immédiates de la lectio divina. Un contrepoint met en évidence l’usage de ce tandem dans la polémique entre les trois religions du Livre.

Historique

Numéro ouvert le 4 mars 2019 et fermé le 15 juin 2019.

Actualités

Calenda: Péninsule ibérique

Calenda: Méditerranée

  • Logo Casa de Velázquez
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals