Navigation – Plan du site

AccueilNuméros77Mathématiques. Savoirs et enseign...À propos d’algorithmes mathématiq...

Mathématiques. Savoirs et enseignements (Orient-Occident)

À propos d’algorithmes mathématiques élémentaires dans un corpus de textes arabo-latins du Moyen Âge

About Elementary Mathematical Algorithms in a Corpus of Arabic-Latin Texts from the Middle Ages
Marc Moyon
p. 57-74

Résumés

Les traductions arabo-latines, et particulièrement celles réalisées en Andalus au xiie siècle, nourrissent l’Europe latine de nouveaux savoirs et méthodes. Ici, nous nous intéressons à l’art mathématique de la résolution de problèmes, qu’ils soient géométriques ou arithmétiques. Nous avons isolé, dans plusieurs codices datés entre le xiiie et le xve siècle, un corpus de textes techniques et didactiques dont la stabilité, dans l’histoire des copies, interroge l’historien des mathématiques. Son étude nous permet non seulement de dévoiler la forme et le contenu d’un tel corpus mais aussi de montrer la cohérence entre l’entreprise probable du traducteur tolédan Gérard de Crémone et le devenir de ce corpus en termes de circulation et d’appropriation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Présentation du corpus
Quatre textes, deux familles manuscrites pour un corpus
Histoire des textes
Les mathématiques du corpus
Une organisation en séries de problèmes
Les procédures mathématiques
La transmission du savoir en œuvre sur le long terme
Qui a pu construire un tel corpus ? et pour quelles raisons ?
Un corpus pour apprendre et enseigner les mathématiques ?

Aperçu du texte

Dans notre enquête sur les géométries de la mesure au sein de la tradition arabo-latine médiévale, nous avons découvert, après les premières éditions de H. L. L. Busard, une série de trois textes géométriques (cilm al-misāḥa) présente dans cinq codices – et dans l’état actuel de nos connaissances, exclusivement dans ces cinq-là –, assemblée toujours dans le même ordre. Poussant l’étude codicologique, il apparaît que ces trois textes sont systématiquement et directement suivis d’un même texte qui appartiendrait plutôt à la science du calcul (cilm al-ḥisāb). Dans la présente contribution, nous souhaitons d’abord présenter l’environnement codicologique de cet ensemble de quatre textes. Nous nous attachons ensuite à montrer leur contenu mathématique, qui semble relativement complet pour quiconque voudrait résoudre des problèmes mathématiques élémentaires. Enfin, nous tentons de donner quelques éléments sur les raisons qui ont pu pousser un éditeur-traducteur à regrouper ces textes et un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Moyon, « À propos d’algorithmes mathématiques élémentaires dans un corpus de textes arabo-latins du Moyen Âge », Médiévales, 77 | 2019, 57-74.

Référence électronique

Marc Moyon, « À propos d’algorithmes mathématiques élémentaires dans un corpus de textes arabo-latins du Moyen Âge », Médiévales [En ligne], 77 | automne 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/medievales/10321 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.10321

Haut de page

Auteur

Marc Moyon

Université de Limoges – CNRS, XLIM, UMR 7252

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search