Navigation – Plan du site

AccueilNuméros78Moyen Âge en sériesAmi, ennemi, héros

Moyen Âge en séries

Ami, ennemi, héros

Redéfinir le dragon médiéval pour les séries jeunesse
Lucie Herbreteau
p. 129-142

Résumés

Ami, ennemi, héros. Redéfinir le dragon médiéval pour les séries jeunesse
Cet article étudie l’adaptation de la figure médiévale du dragon dans les séries télévisées pour la jeunesse. Reposant sur un corpus de treize séries diffusées entre 1959 et 2018, et intégrant un ou des dragons dans un monde médiéval ou médiévalisant, cette analyse se développe sur trois axes : la reprise d’éléments médiévaux comme le contexte et les personnages, l’évolution du statut du dragon passant d’ennemi à ami, voire héros, et la nécessité d’octroyer de nouvelles valeurs au dragon contemporain qui s’adapte ainsi à son nouveau public. L’objectif est de redéfinir le dragon des séries télévisées pour la jeunesse au regard de son ancêtre et influence principale : le dragon médiéval.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Un dragon ancré dans le Moyen Âge
Dragon ami, dragon héros
La nécessité d’un nouveau dragon

Aperçu du texte

Depuis les années 1960, à mesure que les enfants et adolescents ont été considérés comme un public à part entière, la télévision a vu le développement exponentiel des séries pour la jeunesse, avec des plages horaires allongées et des thèmes abordés de plus en plus divers. Dans un contexte de recherche constante de la nouveauté sont apparues des séries se déroulant à l’époque médiévale, idéale pour les aventures chevaleresques. Dans ce Moyen Âge stylisé et édulcoré, adapté aux plus jeunes, le dragon a pris, tout naturellement, une place de choix.

Figure de proue de la littérature médiévale occidentale, le dragon est présent dans une grande variété de textes (chroniques, bestiaires, romans courtois, hagiographies...) sur toute la période du Moyen Âge. S’il est boudé à partir de la Renaissance, il réapparaît brièvement dans les contes populaires pour faire un retour presque triomphal au xxe siècle, grâce notamment à des auteurs comme J. R. R. Tolkien. Les séries pour la jeunesse n’échap...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucie Herbreteau, « Ami, ennemi, héros », Médiévales, 78 | 2020, 129-142.

Référence électronique

Lucie Herbreteau, « Ami, ennemi, héros », Médiévales [En ligne], 78 | printemps 2020, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 02 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/medievales/10843 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.10843

Haut de page

Auteur

Lucie Herbreteau

CIRPaLL, Université d’Angers ; LEMIC, Université catholique de l’Ouest

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search