Navigation – Plan du site

AccueilNuméros79Éthiopie, Nubie, ÉgypteEntre Arabie et Éthiopie chrétienne

Éthiopie, Nubie, Égypte

Entre Arabie et Éthiopie chrétienne

Le sultan walasmaʿ Saʿd al-Dīn et ses fils (début xve siècle)
Amélie Chekroun
p. 117-136

Résumés

Entre Arabie et Éthiopie chrétienne : le sultan walasmaʿ Saʿd al-Dīn et ses fils (début xve siècle)
Au début du xve siècle, le sultan walasmaʿ Saʿd al-Dīn est assassiné par les troupes du roi chrétien d’Éthiopie à Zaylaʿ. Cet épisode charnière de l’histoire de la dynastie des Walasmaʿ marque la fin du sultanat d’Ifāt sur lesquels ces derniers règnent depuis la fin du xiiie siècle. Cet article revient sur ce meurtre et ses conséquences, notamment le refuge des fils de Saʿd al-Dīn à la cour du sultan rasūlide du Yémen avant leur retour en Éthiopie pour fonder un nouveau sultanat, le Barr Saʿd al-Dīn, tout en continuant à s’opposer au pouvoir chrétien. Cet article s’appuie sur les deux textes en arabe utilisés lorsqu’il est question de Saʿd al-Dīn, le Kitāb al-Ilmām de al-Maqrīzī et le Taʾ ʿUmar Walasmaʿ, ainsi que sur de nouvelles sources, dont des annales yéménites du xve siècle et des dictionnaires biographiques d’Égypte et du Yémen. Cette documentation renouvelée permet de fixer la date de la mort de Saʿd al-Dīn en 811 H./1408-1409 et de mieux comprendre le rôle du pouvoir yéménite dans cette affaire, ainsi que l’opposition des pouvoirs chrétiens à Saʿd al-Dīn puis à ses fils.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le Kitāb al-Ilmām et le Taʾ ʿUmar Walasmaʿ
Refuge à la cour rasūlide
Relations entre les Walasmaʿ et le Yémen rasūlide
Tēwodros et le « pays de Dāwit ʿAdāl »

Aperçu du texte

Ce projet fait partie d’un projet subventionné par le Conseil Européen de la Recherche (ERC), dans le cadre du programme de recherche et d’innovation de l’Union Européenne Horizon 2020 (Contrat boursier n° 726206).

Au large du port de Zaylaʿ, au nord de l’actuel Somaliland, se trouve une petite île aujourd’hui inhabitée, qui porte le nom d’un sultan du xve siècle, Saʿd al-Dīn. Le 9 novembre 1854, l’explorateur britannique Richard Burton visite l’île de Saʿd al-Dīn, qu’on lui dit être l’ancien site d’implantation de la ville de Zaylaʿ « construite par des Arabes du Yémen », et relève la tradition suivante :

La légende raconte que lorsque [le sultan] Saad el Din fut assiégé et tué par David, Roi d’Éthiopie, les puits furent asséchés et l’île sombra. Quelque chose se produisit sans doute qui rendit un déplacement souhaitable : les fils du héros musulman fuirent auprès de Ahmed bin El Ashraf, Prince de Senaa, lui offrant leur allégeance s’il leur construisait des fortifications et les aid...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amélie Chekroun, « Entre Arabie et Éthiopie chrétienne », Médiévales, 79 | 2020, 117-136.

Référence électronique

Amélie Chekroun, « Entre Arabie et Éthiopie chrétienne », Médiévales [En ligne], 79 | automne 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 09 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/medievales/11082 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.11082

Haut de page

Auteur

Amélie Chekroun

CNRS, IREMAM (Aix-en-Provence)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search