Navigation – Plan du site

AccueilNuméros80Animaux marinsDe l’écume au sperme

Animaux marins

De l’écume au sperme

Hypothèses médiévales sur l’ambre de baleine
Thierry Buquet
p. 99-118

Résumés

De l’écume au sperme. Hypothèses médiévales sur l’ambre de baleine
L’origine de l’ambre de baleine (ambre gris) a longtemps été débattue, du Moyen Âge jusqu’à l’époque moderne. Le propos de cet article est d’étudier l’influence des savoirs arabes sur la connaissance de l’ambre dans l’Occident médiéval, notamment à travers les traductions des xiie et xiiie siècles de l’arabe vers le latin – des savoirs principalement transmis par la littérature médicale issue de l’école de Salerne. Dans les textes arabo-persans, depuis le ixe siècle de notre ère, plusieurs hypothèses sur l’origine de cette matière se concurrencent : elle est présentée comme un bitume, un végétal, de l’écume de mer solidifiée ou l’excrément d’un animal marin, mais sans que le processus réel de sa transformation ne soit réellement compris (il ne le sera qu’au xviiie siècle). En Occident, ces explications circulent via les traductions de la littérature médicale (l’ambre est utilisé en parfumerie et comme composant médicinal). Mais, aux xiie et xiiie siècles, une autre hypothèse circule en Europe, qui semble ne rien devoir aux sources arabes : l’ambre gris serait du sperme de baleine. Nous essaierons de comprendre l’origine de cette légende, en liaison avec la connaissance du temps sur les produits extraits des baleines (huile, spermaceti) et les relations possibles avec les autres explications proposées par les auteurs arabes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

L’ambre de baleine
Hypothèses arabes sur l’origine de l’ambre gris
Premiers témoignages dans le monde chrétien
Compilations et œuvres latines
Apparition de l’hypothèse du sperme de baleine
Origine de l’hypothèse spermatique
Les liens entre l’eau, la mer et le sperme
L’odeur de la baleine
La couleur blanche associée à la baleine
Bilan sur l’origine spermatique de l’ambre

Aperçu du texte

L’origine de l’ambre de baleine (ambre gris) a longtemps été débattue, du Moyen Âge jusqu’à l’époque moderne. Mes précédentes recherches sur l’histoire de l’ambre de baleine selon les savants arabes et sur les débuts de la confusion entre ambre jaune et ambre gris en Occident m’ont amené à pousser l’enquête sur un aspect particulier de ce dossier. En effet, aux xiie et xiiie siècles, une hypothèse originale circule dans le monde latin : l’ambre gris serait le sperme solidifié de la baleine, explication totalement inconnue dans le monde musulman, où les savants avaient conjecturé d’autres origines (bitume, végétal, champignon, écume de mer, excrément animal). Ces explications orientales avaient pourtant été transmises en Occident à travers la littérature médicale, où elles ont circulé dans la pharmacopée latine, parallèlement à l’hypothèse spermatique. Il y avait là un écart par rapport à la tradition et à la transmission des textes médicaux arabes, qu’il m’a semblé intéressant d’exp...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Buquet, « De l’écume au sperme », Médiévales, 80 | 2021, 99-118.

Référence électronique

Thierry Buquet, « De l’écume au sperme », Médiévales [En ligne], 80 | printemps 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/medievales/11290 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.11290

Haut de page

Auteur

Thierry Buquet

CNRS CRAHAM, Université de Caen Normandie

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search