Navigation – Plan du site

AccueilNuméros81ThématiqueL’agentivité discursive des conse...

Thématique

L’agentivité discursive des conseillers du seigneur dans les romans antiques

Corinne Denoyelle
p. 55-70

Résumés

L’agentivité discursive des conseillers du seigneur dans les romans antiques
La représentation des groupes dans des situations de parole pose des problèmes techniques particuliers aux auteurs. La forme qu’ils donnent aux conversations à plusieurs personnages est révélatrice de leur conception de l’individu dans le groupe ou de la prédisposition du groupe au conflit ou au consensus. En développant le concept d’agentivité discursive, on observe, dans un corpus constitué des trois romans antiques, la place que prennent les grands laïcs dans les représentations littéraires des conseils féodaux. Bien que la majorité des conversations de groupe soient rendues au moyen de voix collectives, beaucoup de personnages manifestent une réelle capacité à prendre la parole par eux-mêmes, à s’opposer, à persuader. Leur présence discursive au sein du groupe privilégie les postures dissensuelles qui permettent de percevoir le goût médiéval pour les débats.
agentivité, conseils féodaux, débats, dialogues, littérature, polylogues, romans antiques

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Les critères de l’agentivité discursive
Les données quantitatives
Les critères qualitatifs
Les positions d’autorité
Les positions basses
Le renversement de position
Le cas des romans antiques
Le conseiller charismatique mais vain
La dispute devant le seigneur
Les coalitions
Trois exemples d’agentivité discursive

Aperçu du texte

La réflexion ci-dessous vise à expérimenter un outil d’analyse dans le cadre de la recherche que je mène sur les dialogues à plusieurs personnages, les polylogues, dans la littérature médiévale. Elle vise à partir des concepts de la pragmatique, élaborés sur des interactions verbales authentiques, pour mettre au jour une poétique littéraire du dialogue à plusieurs personnages. À l’oral, on sait la complexité des conversations à plusieurs et des débats, le brouhaha qu’ils peuvent entraîner et les règles sociales qui ont été inventées pour les réguler. À l’écrit, les auteurs doivent inventer des formes qui signifient la collectivité sans perdre de vue l’intelligibilité du discours. S’ils veulent montrer l’implication de plusieurs, ils ne peuvent se contenter d’une simple alternance des répliques entre deux locuteurs a/b/a/b… Si des possibilités spécifiquement littéraires existent, comme celle de fondre les voix individuelles en une voix collective, elles nient la singularité de chaque...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Denoyelle, « L’agentivité discursive des conseillers du seigneur dans les romans antiques », Médiévales, 81 | 2022, 55-70.

Référence électronique

Corinne Denoyelle, « L’agentivité discursive des conseillers du seigneur dans les romans antiques », Médiévales [En ligne], 81 | automne 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 25 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/medievales/11872 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.11872

Haut de page

Auteur

Corinne Denoyelle

U.M.R. 5316 – 16 Litt&Arts (CNRS/Univeristé Grenoble Alpes)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search