Navigation – Plan du site

AccueilNuméros82Essais et recherchesRapport texte-image : deux miniat...

Essais et recherches

Rapport texte-image : deux miniatures du manuscrit pisano-génois Aberystwyth, National Library of Wales, 444D

Text-image Relationship: Two Illustrations of the Pisan-Genoese Manuscript NLW 444D
Mariateresa Prota
p. 163-180

Résumés

Cet article étudie quelques images du manuscrit NLW 444D, appartenant au corpus des manuscrits pisano-génois, notamment connus pour leurs illustrations en série. Le but est de mettre en évidence la relation entre le texte et l’image et d’évaluer quelle a été la motivation de certains choix iconographiques, parfois partagés par d’autres manuscrits du corpus. Les résultats de la recherche pourraient nous conduire à admettre que certaines illustrations devaient servir simplement à définir la typologie textuelle – du moins dans certains codex du corpus – tandis que d’autres devaient être conçues et réalisées avec plus de soin qu’on ne le croit habituellement à propos des miniatures des manuscrits pisan-génois, en ce qui concerne le respect du contenu textuel et les implications culturelles.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Une miniature liminaire à caractère générique
Une miniature à visée interprétative

Aperçu du texte

Le manuscrit Aberystwyth, National Library of Wales, 444D (désormais NLW 444D), de facture italienne, a vraisemblablement été copié à la fin du xiiie ou au début du xive siècle et constitue le seul témoin de l’Yvain en prose. Il s’agit d’une compilation franco-italienne composée de sept épisodes arthuriens distincts, dont quatre seulement ont une source identifiable et dont seul le premier a comme protagoniste Yvain. Elle semble avoir été conçue du côté italien des Alpes, comme le laissent penser certains indices ecdotiques particuliers, la présence de thèmes et de motifs de goût purement italien ainsi que l’analyse de la scripta.

Ce codex fait l’objet depuis plusieurs décennies d’études de nature philologique, linguistique, historique et artistique. Il fait en effet partie du corpus désormais célèbre de manuscrits enluminés que l’on pensait autrefois d’origine napolitaine, mais qui sont actuellement localisés à Gênes et qui seraient l’œuvre de copistes pisans détenus dans les prison...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mariateresa Prota, « Rapport texte-image : deux miniatures du manuscrit pisano-génois Aberystwyth, National Library of Wales, 444D »Médiévales, 82 | 2022, 163-180.

Référence électronique

Mariateresa Prota, « Rapport texte-image : deux miniatures du manuscrit pisano-génois Aberystwyth, National Library of Wales, 444D »Médiévales [En ligne], 82 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 09 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/medievales/12240 ; DOI : https://doi.org/10.4000/medievales.12240

Haut de page

Auteur

Mariateresa Prota

Université de Messine (Italie)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search