Navigation – Plan du site
Essais et recherches

À propos de diplomatie médiévale  : pratiques, modèles et langages de la négociation en Italie (xive-xve siècles)

On Medieval Diplomacy : Practices, Models, and Languages of Negotiation in Italy (Fourteenth-Fifteenth Centuries)
Isabella Lazzarini
p. 133-154

Résumés

Cet essai se concentrera sur la pratique diplomatique italienne au début de la Renaissance. Depuis le xixe siècle, les politiques italiennes ont fourni d’excellentes études de cas pour ce qui concerne la théorie associant les débuts de la diplomatie permanente et l’émergence d’ambassadeurs résidents dans le processus de construction de l’État. Cependant, au cours des dernières décennies, ce grand récit a été profondément revisité. Les réseaux de communication et de négociation à plusieurs niveaux, la collecte d’informations et la rédaction de lettres sont au cœur d’une telle révision et sont de plus en plus considérés comme les principales caractéristiques d’une «  nouvelle » diplomatie, fondée sur le développement de réseaux de communication où les conflits étaient réglés par le moyen de multiples interactions afin de construire une légitimité sur une reconnaissance pragmatique réciproque.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le thème
L’Italie médiévale
La diplomatie
Le contexte
Les sources
Les protagonistes
Les modèles, les pratiques, les langages
Les agents diplomatiques
Les pratiques
Les langages

Aperçu du texte

Introduction

Le thème

En 1494, alors qu’ils essayaient à tout prix d’éviter une guerre en Toscane, effet collatéral de la descente de Charles VIII vers le royaume de Naples, Guidantonio Vespucci et Piero Capponi, les ambassadeurs florentins à Lyon, écrivirent à Piero de’ Médici que l’on aurait dû écouter les arguments des parties devant le pape, à Rome, avant d’en venir aux armes («  prima intendere la ragione delle parti innanzi si venga alle armi »). Certains des mots qu’ils employèrent étaient polysémiques  : intendere oscille entre «  écouter » et «  comprendre »  ; ragione renvoie aussi bien au terrain légal qu’aux raisons de se plaindre  ; armi, au contraire, ne laisse pas de doute. Mais il était trop tard, bien sûr. «  La guerre vient chez nous, et ils ne veulent plus être retenus par des mots » («  La guerra viene a casa nostra, e non vogliono essere tenuti più in parole »), déclare, stupéfait, le duc de Milan, Ludovico il Moro, à l’ambassadeur florentin à Milan, Giovan Battis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 74, printemps 2018, p. 133-154

Référence électronique

Isabella Lazzarini, « À propos de diplomatie médiévale  : pratiques, modèles et langages de la négociation en Italie (xive-xve siècles) », Médiévales [En ligne], 74 | printemps 2018, mis en ligne le 15 juillet 2020, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/medievales/8653 ; DOI : 10.4000/medievales.8653

Haut de page

Auteur

Isabella Lazzarini

Université du Molise (Italie)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals