Navigation – Plan du site
Du nouveau en archives

L’innovation documentaire à la fin du Moyen Âge

Harmony Dewez
p. 5-10

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Aujourd’hui bien intégrée dans la démarche historienne, l’étude des pratiques de l’écrit est une façon d’envisager l’artefact « document » à la fois comme objet d’histoire et comme facteur d’interprétation du texte. Ceci permet de renouveler notre compréhension des mécanismes sociaux à travers l’analyse de la vie du manuscrit et des initiatives individuelles qui l’ont produit et transformé ; à travers une réflexion sur les formes d’écrits et leur relation aux activités des hommes ; à travers la prise en compte du rôle de l’écrit dans les communautés et des conséquences sur les groupes humains d’une familiarité transformée avec ce médium. Ces trois aspects figuraient d’emblée dans l’ouvrage séminal de Michael Clanchy, que l’on ne pourra jamais trop citer tant son propos est pertinent. Son travail n’a toutefois pas fait école dans l’immédiat : le courant de la « scripturalité » et des « pratiques de l’écrit » a eu plus de succès sur le continent qu’en Grande- Bretagne, et ce n’est qu’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 76, printemps 2019, p. 5-10

Référence électronique

Harmony Dewez, « L’innovation documentaire à la fin du Moyen Âge », Médiévales [En ligne], 76 | printemps 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 14 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/medievales/9750 ; DOI : 10.4000/medievales.9750

Haut de page

Auteur

Harmony Dewez

Université de Poitiers/CESCM

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals