Navigation – Plan du site

AccueilNuméros131

131 | 2020
Liban

Une géographie de contrastes
Lebanon, a geography of contrasts

 

Le Liban est au carrefour de la Méditerranée et de l'Orient arabe. Il concrétise une longue histoire naturelle de la construction des paysages levantins jusqu'à leurs façonnements par l’Homme depuis l’Holocène jusqu'à 21e siècle. Ce numéro spécial propose au travers les six articles, des lectures historiques et contemporaine de la transformation des territoires dans sa capitale Beyrouth, dans son espace montagnard et sa plaine agricole. Dans un premier volet, les transformations de l’espace urbain à Beyrouth sont décrites au travers l’occidentalisation des espaces publics depuis la fin du 19e siècle, suivies d’une étude morpho-dynamique à une échelle fine du tissu du bâti de la ville depuis 1950. Dans un deuxième volet, le Mont-Liban a connu aussi une recomposition territoriale de son espace reflétant une mobilité des populations et leurs adaptations depuis le Néolithique jusqu’aux époques historiques. Une étude de cette recomposition politique du territoire montagnard depuis 1975 repositionne le Mont-Liban entre espace « refuges » et espace « mondialisé ». Le dernier volet se focalise sur la plaine agricole de la Beqaa, les transformations de son occupation du sol ainsi que les stratégies d’adaptations adoptées face aux défis accrus de sécheresse. 

  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search