Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Pendax Marie, Cultures locales et identités en pays landais

2016, Dax, éditions Société de Borda, 314 p.
Catherine Bernié‑Boissard
p. 148
Bibliographical reference

Pendax Marie, Cultures locales et identités en pays landais, Dax, éditions Société de Borda, 314 p.

Full text

1Cet ouvrage est tiré d’une thèse en géographie humaine, intitulée « Cultures locales et identités : l’exemple des pays du Sud Sud-Ouest landais », soutenue à l’université de Bordeaux. Dans le cadre de la mondialisation et dans celui, concomitant, d’une certaine uniformisation culturelle, souligne Marie Pendanx, les sociétés sont confrontées au paradoxe de l’émergence d’identités et de territoires très localisés, s’appuyant sur des représentations comme sur des pratiques culturelles originales ou, tout au moins, qui s’affichent comme telles. En quoi consistent exactement ces cultures locales, souvent déclinées dans un contexte de recomposition socio-spatiale (périurbanisation, littoralisation des populations) ? Quelles sont les incidences de l’émergence de cultures locales identitaires et territorialisées sur l’exercice de la citoyenneté, sur l’aménagement du territoire et le développement territorial ?

2Sur le département des Landes, au contact du Pays-Basque et du Béarn, Marie Pendanx observe un processus de renouvellement social. Le choix du terrain est le point de départ d’une approche ouverte du local. Les excursions et comparaisons extra-locales en Thiérache et dans le Midi languedocien apportent à cette recherche la distance nécessaire. Le travail d’enquête réalisé montre que la culture locale est nettement marquée par des apports extérieurs et des singularités propres : un attachement aux lieux lié à une certaine aménité locale, à un sentiment d’appartenance territoriale. Dans cet espace d’investigation, la culture locale, sous sa forme endogène, est une culture de l’Ici, qui s’ancre dans des lieux tout en s’installant dans une certaine mobilité. Forte de ses « éléments endogènes », une culture locale ne peut cependant continuer à exister dans le contexte actuel de mondialisation, de mobilités des individus et des idées sans s’ouvrir au reste du monde et, par là-même, se renouveler. Une culture locale se construit et se nourrit de «branchements» et l’Espagne constitue une source d’inspiration culturelle majeure dans l’aire d’investigation. L’exemple des bandas est à ce titre significatif. Alors que les traditions gasconnes disparaissent au fil des ans, l’hispanisation des pratiques, notamment festives, se poursuit. Ce phénomène d’hispanisation se poursuit au-delà de la fête dans les pratiques alimentaires, l’apprentissage et la pratique de la langue… Pour autant, loin de détruire les cultures locales, ces influences participent à leur renouvellement et sont encouragées par le développement des mobilités. Il s’agit bien d’une culture où les emprunts se multiplient, d’une part, et où se manifeste, d’autre part, une volonté de représentation identitaire. C’est donc une hybridation constante qui est à l’œuvre, avec en parallèle un effort constant de singularisation. L’auteure évoque une logique de bricolage identitaire permanent destiné à combler le vide créé par la « disparition » de la langue. Contrairement au Pays basque où l’autochtonie constitue une revendication identitaire marquée, un « malaise identitaire » apparaît dans cette aire sud landaise comme en témoigne, d’une part, l’importance prise par le modèle espagnol et, d’autre part, le décalage entre l’action des pouvoirs publics à l’échelle départementale et les valeurs culturelles des habitants. Bien que liées, la culture locale et l’identité locale ne peuvent être confondues, en témoigne l’existence d’une culture locale et de plusieurs identités locales de la ville identité dacquoise) à la campagne (identité chalossaise).

Top of page

References

Bibliographical reference

Catherine Bernié‑Boissard, « Pendax Marie, Cultures locales et identités en pays landais », Méditerranée, 129 | 2017, 148.

Electronic reference

Catherine Bernié‑Boissard, « Pendax Marie, Cultures locales et identités en pays landais », Méditerranée [Online], 129 | 2017, Online since 06 July 2018, connection on 17 August 2018. URL : http://journals.openedition.org/mediterranee/9632

Top of page

About the author

Catherine Bernié‑Boissard

Université de Nîmes, UMR 5281 ART‑Dev, Montpellier, France

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Presses Universitaires de Provence
  • OpenEdition Journals