Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Métropoles est une revue scientifique en ligne. Elle se veut le carrefour des travaux scientifiques issus de la plupart des disciplines en sciences sociales qui s’intéressent à la ville et à la métropolisation. Les propositions d'articles sont à envoyer directement au secrétariat de rédaction à l'adresse suivante : revue.metropoles@gmail.com

La revue Métropoles s'associe à la motion proposée par le collectif des revues en lutte (https://universiteouverte.org/category/revues-en-lutte/) à la suite du Parlement des revues du 13 novembre 2020 :
« La LPR, votée par l'Assemblée nationale et le Sénat (alors même que le gouvernement ne dispose pas d'une majorité à la Chambre haute), en dépit des avis du Conseil économique et social et du Haut Conseil pour l'égalité, modifie profondément les institutions de la recherche et de l'enseignement supérieur dans le sens d'une plus grande subordination de celle-ci et de ses instances au pouvoir politique en la dépouillant de son indépendance.
Le Parlement des 158 revues dénonce cette loi, souligne l'absence de concertation et la brutalité des moyens employée par le gouvernement dans le processus d'adoption de cette loi (procédure accélérée pendant les confinements du printemps et de l'automne), appelle les futur.es candidat.es aux élections républicaines à venir à s'engager dans une voie de concertation avec l'ESR afin de réécrire une loi qui soit profitable à tous/toutes et dégage la recherche et l'enseignement supérieur des pièges délétères de l'hypercompétition à laquelle les condamne l'actuelle loi. En ce sens de sauvegarde des principes républicains, il déclare s'opposer aux dispositions néfastes aux libertés fondamentales contenues dans le projet de loi Sécurité Globale qui font écho aux restrictions des libertés dans le champ académique. »

Dernier numéro en ligne
27 | 2020
Les enjeux fonciers vus d'en bas. Quand les mobilisations des propriétaires fonciers se font citoyennes

Citizen strategies and Land planning anticipation: a bottom-up negotiation
Sous la direction de Sonia Guelton et Roxane de Flore

Ce dossier porte sur les propriétaires fonciers, acteurs mal connus de la construction urbaine, et sur leur pouvoir d’intervention dans la construction de la ville. Il s’intéresse à des cas de mise en friction du droit de propriété avec des projets publics Les conflits que la propriété foncière suscite sont analysés du point de vue des populations propriétaires, occupantes ou voisines dans leur relation avec les autres parties-prenantes du processus d’urbanisation, en premier lieu avec la puissance publique, mais aussi avec d’autres acteurs moins connus qui peuvent conduire les changements. Les formes que prennent les relations sont décryptées dans des situations originales. Les conséquences de ces relations sur le processus d’aménagement lèvent le voile sur des influences sous-évaluées et replacent les jeux de pouvoirs dans la dynamique socio-spatiale de la fabrique urbaine.

Trois axes structurent et traversent les articles qui composent ce dossier : l’appropriation du droit foncier par les habitants, le processus de mobilisation de ces habitants à des fins collectives et citoyennes, et le rôle joué par des intermédiaires dans les négociations et la résolution des conflits.

  • Logo ENTPE - École Nationale des Travaux Publics de l'État
  • Logo Environnement, Ville, Société
  • Logo Intelligences des mondes urbains
  • Logo Triangle
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search