Navegação – Mapa do site

InícioApresentaçãoNormes de publication

Normes de publication

Typologies des textes

Articles

MIDAS privilégie les articles qui se distinguent par leur capacité à théoriser et à problématiser, leur innovation et leur originalité, en apportant de nouvelles informations et contributions au développement des connaissances sur les musées et la muséologie.

Les articles ne doivent pas excéder les 6000 mots (bibliographie non incluse). Ils doivent respecter la structure classique et les exigences d’un article scientifique, y compris le résumé, les mots clés, l'introduction, les méthodologies, les résultats, la discussion et les conclusions.

Chroniques (Notações)

Ce sont des textes moins longs que les articles, par exemple une expérience, un projet de recherche (ex. work in progress), de articles brefs, des rapports (ils n’excédant pas les 3000 mots). Ils doivent être accompagnés d’un résumé (dans la langue et en anglais), de mots clés et d’une notice biographique.

Comptes rendus critiques

MIDAS publie des comptes rendus de livres et d'expositions. Les textes ne doivent pas excéder les 1500 mots.

Les comptes rendus de livres sont acceptés des textes sur des publications récentes (pas plus de 2 ou 3 ans) dans le domaine des musées et du patrimoine. En cas de doute, veuillez consulter MIDAS.

Sont acceptés les textes sur des expositions temporaires récentes (jusqu'à un an après leur fermeture au moment de l'envoi de la proposition) et sur de nouvelles expositions permanentes ou à long terme (ouvertes au public pendant un maximum de deux ans au moment de l'envoi de la proposition). Les comptes rendus peuvent concerner des expositions relevant de différents champs disciplinaires et de différentes perspectives, pour autant qu'elles soient organisées dans un contexte muséal ou qu'elles soient consacrées au thème du "musée". Les comptes rendus d'expositions dans des contextes nationaux et internationaux sont les bienvenus, en particulier dans les pays lusophones et hispanophones. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter la revue.

Le compte rendu devra identifier le nom de l’auteur et la référence bibliographique de l’œuvre commentée (Auteur. Année, Titre, Lieu de publication : éditeur. Nombre de pages, ISBN). Par exemple :

Anico, Marta. 2008. Museus e Pós-modernidade: Discursos e “Performances” em Contextos Museológicos Locais. Lisboa : Universidade Técnica de Lisboa et Instituto Superior de Ciências Sociais e Políticas. 490 pages, ISBN : 978-989-646-003-7.

Dans le cas d'un compte rendu d'exposition, prendre cet exemple :

The Art of Collecting. 2017. Exposition au M–Museum Leuven, Louvain, Belgique, du 11 juin 2017 au 19 avril 2020.

Au début du compte rendu, l’auteur doit indiquer son nom, son affiliation institutionnelle, son pays et son contact électronique (de préférence institutionnel) et lien vers le profil ORCID. Par exemple :

Mélanie Bouillot, Centre de la recherche du patrimoine, France, contact électronique, ORCID

MIDAS n'accepte pas les comptes rendus dont l'auteur est également l'auteur de l'œuvre ou de l'exposition commentée. De plus, nous ne publions pas de comptes rendus d'actes ou de thèses (non publiés par un éditeur).

Essais

Textes avec un profil d'essai dans le domaine des musées et de la muséologie. Les essais ne doivent pas dépasser 6000 mots (sans bibliographie). Les essais comprennent un résumé, des mots-clés et une note biographique.

Entretiens

Les entretiens constituent un espace de discussion sur les concepts et les pratiques qui animent la réflexion sur les musées et la muséologie. Il s'agit d'entretiens avec des professionnels et des chercheurs reconnus. Les entretiens comprennent un résumé, une notice biographique de l'interviewé et de l'intervieweur et des mots-clés. La longueur varie entre 4 000 et 6 000 mots. Pour les soumissions spontanées, veuillez contacter la revue à l'avance.

Langues

La revue accepte des articles en portugais, espagnol, anglais et français.

Il est conseillé aux auteurs souhaitant publier un texte qui n'est pas dans leur langue maternelle de faire réviser l'article par un traducteur natif de cette langue avant de soumettre la soumission à MIDAS.

Mise en page et organisation du texte

Microsoft Office Word (format du fichier) ; Times New Roman, taille 12 pt ; texte justifié ; espace 1,5 ; sans pagination ; numérotation des pages : séquentielle ; note de bas de page : numérotation automatique.

Les textes sont organisés en sections et sous-sections en fonction de leur contenu.

Nous recommandons d'utiliser les notes de bas de page avec parcimonie.

Le texte doit être vérifié sur le plan de l'orthographe et de la grammaire.

Titre

Les articles doivent inclure un titre clair, concis et pertinente. Le sous-titre est optionnel. Nous ne conseillons pas l’utilisation de titre très long. La rédaction propose que le titre ne dépasse pas huit mots. Il ne doit pas comporter d'abréviations. En plus du titre dans la langue de l’article, il faut fournir le titre traduit en anglais. Les titres ne doivent pas être écrits en majuscule.

Résumé

Les articles et les chroniques doivent comporter un résumé dans la langue dans laquelle ils sont rédigés et en anglais. Il s'agit d'un texte sans paragraphes et indépendant de l'article. Les citations et les références bibliographiques sont donc à éviter. Le résumé doit comporter quatre éléments fondamentaux : contexte (situer la question de recherche dans un contexte plus large et souligner les objectifs de l'étude), méthodologies (indiquer les méthodologies utilisées), résultats (résumer les principaux résultats de l'étude) et conclusions (indiquer les principales conclusions et/ou recommandations). En résumé : qu'a-t-on fait ? Pourquoi l'a-t-on fait ? Quels ont été les résultats ? Pourquoi ces résultats sont-ils importants ?

Le résumé ne doit pas faire plus de 250 mots.

Les essais et les entretiens doivent également comporter un résumé. Dans ce cas, il s'agit d'un texte court qui contextualise et résume la proposition.

Mots clés

Chaque article doit contenir 5 mots clés dans la langue de l’article et en anglais. Ces mots clés doivent décrire le thème de l’article et les principaux aspects développés dans l’article. Il est possible d’utiliser des termes composés (par exemple : nouvelle muséologie). Les mots clés doivent être écrits au singulier et au masculin. Ils doivent être séparés par une virgule et en minuscules, sauf dans le cas des noms propres, des pays et des villes.

Notice biographique

La notice biographique de chaque auteur (envoyée sur un document à part) ne doit pas dépasser les 100 mots. Il s'agit d'un texte synthétique, sans paragraphes, dans lequel seules les informations les plus pertinentes sont mentionnées, telles que la formation universitaire, les domaines de recherche, l'expérience professionnelle et l'affiliation institutionnelle. Cette notice doit être écrite dans la même langue que l’article.

Si les auteurs ne sont pas actuellement affiliés à une université ou à une institution, ou s'ils ne l'ont pas été au cours de l'élaboration de la proposition soumise, ils doivent indiquer : "chercheur indépendant".

En accompagnement la note biographique, l'auteur doit indiquer son adresse institutionnelle, son adresse électronique (de préférence institutionnelle) et le lien vers son profil ORCID. Si l'auteur ne souhaite pas que son adresse électronique soit publiée, il doit en informer la revue à l'avance.

Citations

La norme appliquée pour les références bibliographiques dans le texte doit suivre le principe Auteur-Date du Chicago Manual of Style (auteur année, page). Les références bibliographiques en note de bas de page doivent être évitées. Voici un exemple :

“The museum has always been a complex, contradictory site that is not always amenable to a reading based on a notion of power relations” (Witcomb 2003, 26).

Cette citation se réfère à la page 26 de l’œuvre suivante : Witcomb, Andrea. 2003. Re-imagining the Museum : Beyond the Mausoleum. London : Routledge.

Dans le cas d’un ouvrage avec plus de trois auteurs, il faut utiliser “et al.”, ex. (Karp et al. 2006, 254).

Quand dans la bibliographie il existe plus d’une œuvre du même auteur et de la même année, il faut mettre une lettre après l’année de publication (ex. Witcomb 2003a, 26).

Voici plus d’exemples :

Différents auteurs ont réfléchi à ce sujet (Sherman et al. 1994 ; Sandell 1998, 2002 ; Branco 2008).

Clara Camacho (1999) a étudié ce thème.

D'autres auteurs critiquent cette stratégie (Sherman et al. 1994 ; Sandell 1998, 2002 ; Branco 2008).

Quand une citation comprend deux ou trois lignes, elle peut être insérée dans le corps du texte avec des guillemets ou mise en italique. Lorsque la citation dépasse les trois lignes, elle doit être mise hors du texte dans un ou plusieurs paragraphes avec une taille et une tabulation distincte. Voici un exemple :

La muséographie elle aussi bénéficie du renouveau qui souffle sur le monde des musées dans le dernier quart du XXe siècle délaissant un mode d’exposition exclusivement centré sur l’objet au profit d’une expographie plus diversifiée. Ce sont sans doutes les musées de sciences et techniques qui opèrent les premiers cette «révolution» […] , qui gagne ensuite le monde des musées d’ethnographie et les musées d’histoire et d’archéologie. (Gob et Drouguet 2021, 36)

Bibliographie

La bibliographie se situe à la fin du texte. Il s'agit d'une liste finale (par ordre alphabétique) de toutes les publications citées dans le texte et qui ont servi de support à son élaboration.

Voici quelques exemples :

Livre :

Barrett, Jennifer. 2011. Museums and the Public Sphere. Chichester : Wiley-Blackwell.

Sherman, Daniel, et Irit Rogoff. 1994. Museum Culture : Histories, Discourses, Spectacles. London : Routledge.

Varine, Hugues de. 2012. As Raízes do Futuro : O Patrimônio a Serviço do Desenvolvimento Local. Traduction de Maria de Lourdes Parreiras Horta. Porto Alegre: Medianiz.

IMC. 2007. Plano de Conservação Preventiva: Bases Orientadoras, Normas e Procedimentos. Coleção Temas de Museologia. Lisboa : Instituto dos Museus e da Conservação (IMC).

E-book :

Simon, Nina. 2010. The Participatory Museum. Santa Cruz, Calif. : Museum 2.0. http://www.participatorymuseum.org/

Livre édité :

Sandell, Richard, ed. 2002. Museums, Society, Inequality. London : Routledge.

Karp, Ivan, Christine Mullen Kreamer, e Steven D. Lavine, eds. 1992. Museums and Communities: The Politics of Public Culture. Washington : Smithsonian Institution Press.

Chapitre :

Costa, Palmira. 2007. “Da Natureza e Aspirações da Bioarte.” In Ciência e Bioarte: Encruzilhadas e Desafios Éticos, 9-22. Casal de Cambra : Caleidoscópio.

Brito, Joaquim Pais de. 2006. “O Museu, Entre o que Guarda e o que Mostra.” In Museus: Discursos e Representações, ed. Alice Semedo, et João Teixeira Lopes, 149-161. Porto : Edições Afrontamento.

Article :

Anker, Suzanne. 2014. “The Beginnings and the Ends of Bio Art.” Artlink 34 (3) : 1-2.

Coutinho, Bárbara. 2010. “MUDE – Museu do Design e da Moda.” Informação ICOM.PT série II, 10 (Septembre-Novembre) : 12-15.

Thèse ou mémoire :

Camacho, Clara Frayão. 1999. “Renovação Museológica e Génese dos Museus Municipais da Área Metropolitana de Lisboa : 1974-90.” Mémoire en Museologia, Universidade Nova de Lisboa.

Macedo, Rita. 2008. “Desafios da Arte Contemporânea à Conservação e Restauro, Documentar a Arte Portuguesa dos Anos 60/70.” Thére en Conservação e Restauro, ramo de Teoria, História e Técnicas da Produção Artística, Universidade Nova de Lisboa.

Page web :

Museu Nacional do Teatro. 2013. “Exposições.” http://www.museudoteatro.pt/pt-PT/Exposicoes/HighlightList.aspx

Fundação Calouste Gulbenkian. s/d. “O Poder da Palavra IV.” Consultado em junho 22, 2023. https://gulbenkian.pt/museu/poder-da-palavra-iv-pecas-sonoras/

Article de journal :

Canelas, Lucinda. 2020. “Um Inventário de Bens Culturais para pôr Portugal a Pensar Sobre a Colonização.” Jornal Público, janvier 1, 2020. https://www.publico.pt/2020/01/31/culturaipsilon/noticia/inventario-bens-culturais-portugal-pensar-colonizacao-1902452

Législation :

Ministério da Cultura. Decreto-Lei n. º 164/2006, 9 Août. Diário da República. 1.ª série, n. º 153 (2006). http://pt.museuberardo.pt/sites/default/files/documents/decreto_lei_164_2006_0.pdf

Entrevue :

Pont, Amélie. 2012. Entretien réalisé par Maria Carvalho le 12 janvier, au Musée du Quai Branly à Paris.

Pour plus d'informations sur ce style bibliographique, voir la page : https://www.chicagomanualofstyle.org/tools_citationguide/citation-guide-2.html (en anglais).

Attention : tout au long de la bibliographie, il faudra répéter le nom de l’auteur lorsque celui-ci est présent dans plusieurs ouvrages. Il ne faut donc pas utiliser de tiret pour supprimer cette répétition.

Si vous utilisez un logiciel de gestion bibliographique dans le texte, vous devez le convertir en texte normal à la fin.

Illustrations

Le nombre d’illustrations est limité à 5 (ex. images, tableaux, dessins, cartes e graphiques). Dans le cas des images, elles doivent être au format JPEG, seul les images de bonnes qualités sont acceptées.

Toutes les illustrations doivent être indiquées dans le texte (ex : fig. 1, fig. 2, etc.) et insérée dans le texte après avoir été mentionnée.

Les légendes doivent être le plus complètes possibles (ex. titre, date, lieu, auteur, copyright). La première ligne doit contenir le sous-titre et la deuxième ligne doit contenir des informations sur l'attribution des crédits. Par exemple :

Fig. 1 – Salle d’exposition, 2008, Musée du Quai Branly

Photographie de Roger Cande © National Library of France

Crédits des illustrations

Il est de la responsabilité de chaque auteur d’obtenir l’autorisation de diffuser dans son texte tous types de document soumis au droit d’auteur. Cependant, si nécessaire, la revue peut intervenir pour appuyer les demandes d’autorisation de reproduction. Pour cela, il faut contacter MIDAS.

L’auteur conserve la propriété intellectuelle des articles et autres textes. La revue a les droits d’édition et de publication.

Tous types d’informations transmises par les auteurs à la revue sont seulement utilisés à des fins de publication et ne sont pas diffusés à des tiers.

Tous les contenus de MIDAS, sauf indication contraire, sont publiés sous une Licence Creative Commons – Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International – CC BY-NC-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/).

Originalité

Tous les textes publiés dans la revue doivent être des originaux, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas avoir été publiés dans d’autres revues ou sur d’autres sites internet. Dans le cas un article qui se base sur une communication (texte qui n’a pas encore été publié), cela doit être mentionné dans le texte, par exemple en note de bas de page. En cas de doute, consultez MIDAS.

Remerciements

Les remerciements (facultatifs) doivent figurer après le texte et avant la liste finale des références bibliographiques. Ils ont pour but de remercier toutes les personnes ou institutions qui ont contribué au texte ou au projet, mais qui ne sont pas coauteurs.

Financement

Des informations sur les sources de financement doivent être fournies. Ces informations doivent figurer après le texte et avant la liste finale des références bibliographiques.

Édition

MIDAS se réserve le droit d'uniformiser les références bibliographiques dans le texte et dans la bibliographie finale, ainsi que d'autres modifications formelles et stylistiques, pour autant qu'elles n'altèrent pas le sens du texte.

Soumission de proposition

Les propositions doivent être envoyées par courriel : revistamidas@gmail.com

L'auteur correspondant, qui est généralement chargé de soumettre la proposition et d'assurer la liaison avec la revue au cours du processus de révision scientifique et d'édition, doit assurer la participation des coauteurs à toutes les étapes du processus et l'approbation de la version finale du texte. La participation en tant que co-auteur nécessite une contribution intellectuelle substantielle et directe à la conception et à la rédaction du texte, à l'analyse et à l'interprétation des données, ainsi qu'à la révision des versions et à l'approbation finale du texte. La supervision générale de l'étude ou du projet ne justifie pas à elle seule la qualité d'auteur. Les collaborateurs qui ne remplissent ces critères, mais qui ont contribué au texte ou au projet, doivent être mentionnés dans la section "Remerciements", en indiquant leur contribution.

La note biographique doit être envoyée dans un document séparé.

L'identité de l'auteur et toute autre information permettant de l'identifier doivent être cachées dans le texte, car les articles seront soumis à un processus d'arbitrage scientifique sous l'anonymat. Les informations à cacher, que ce soit dans le texte ou dans les notes de bas de page, comprennent : les données relatives à l'auteur, à savoir les autocitations ou les références à des études antérieures, et d'autres informations qui révèlent l'identité de l'auteur. Au lieu d'informations cachées, vous pouvez indiquer "référence ou information supprimée à des fins d'arbitrage scientifique".

MIDAS n'accepte aucun paiement pour la soumission, le traitement ou la publication d'articles.

Pesquisar OpenEdition Search

Você sera redirecionado para OpenEdition Search