Navigation – Plan du site

AccueilNuméros36In MemoriamDr Ḥamdī Zaqzūq

In Memoriam

Dr Ḥamdī Zaqzūq

(27 décembre 1933-1er avril 2020)
Jean-Jacques Pérennès O.P.
p. 315-316

Texte intégral

1Le Dr Ḥamdī Zaqzūq, ancien ministre des Affaires religieuses, est décédé le 1er avril 2020. Le MIDÉO souhaite lui rendre hommage en raison de  la bienveillance qu’il a manifestée à diverses reprises envers l’Institut dominicain d’études orientales.

2En octobre 2002, il avait honoré de sa présence l’inauguration de la nouvelle bibliothèque de l’Idéo, en présence de nombreuses personnalités, dont le pape Shenouda III. Il était de nouveau présent à l’Idéo en décembre 2019, malgré une santé fragile, lors de la cérémonie d’hommage à ʿAlī al-Sammān, autre ami de l’Institut et artisan comme lui d’une relation amicale entre chrétiens et musulmans.

3Maḥmūd Ḥamdī Zaqzūq est né en décembre 1933 dans le village de Ḍahriyya (Gouvernorat de Daqahliyya). Il a obtenu ses premiers grades académiques de l’université al-Azhar en 1959-1960, et a poursuivi sa formation par un doctorat en philosophie à l’université de Munich en 1967. Professeur de philosophie à l’université al-Azhar de 1969 à 1979, il est nommé en 1978 vice-doyen de la faculté de théologie « Kulliyat uṣūl al-dīn » de cette université et va exercer cette fonction jusqu’en 1980. Doyen de cette même faculté de 1987 à 1989 et de 1991 à 1995, il est nommé vice-président de l’université al-Azhar en 1995. En 1996, il est nommé ministre des Affaires religieuses et devient président du Conseil suprême des affaires islamiques.

4À ce titre, il représente l’Égypte dans de nombreuses rencontres internationales, en particulier les Congrès des religions du monde. En octobre 2016, lors d’une rencontre tenue à Genève entre le Conseil œcuménique des Églises et du Muslim Council of Elders, consacrée au rôle des religions et la promotion de la paix et la lutte contre la violence, le Dr Zaqzūq présenta une conception islamique de la paix sous forme de trois cercles reliés entre eux : le premier cercle est celui de la paix individuelle que chacun d’entre nous veut obtenir pour soi ; le second est celui de la paix avec Dieu, illustrée par nos convictions religieuses ; le troisième est celui de la paix avec les autres et avec le monde qui nous entoure : « Dans le Coran, Dieu dit qu’Il est Lui-même la paix, et le terme arabe qui désigne l’islam est dérivé du mot signifiant justement la paix », a déclaré M. Zaqzūq. Cela pourrait passer pour une formule convenue. En réalité, par sa bienveillance et sa modération, le Dr Zaqzūq en a donné un exemple vivant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Jacques Pérennès O.P., « Dr Ḥamdī Zaqzūq »MIDÉO, 36 | 2021, 315-316.

Référence électronique

Jean-Jacques Pérennès O.P., « Dr Ḥamdī Zaqzūq »MIDÉO [En ligne], 36 | 2021, mis en ligne le 05 juin 2021, consulté le 06 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/mideo/7580

Haut de page

Auteur

Jean-Jacques Pérennès O.P.

Du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Institut Dominicain d'Études Orientales

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search