Navigation – Plan du site

AccueilNuméros38RecensionsRachida Chih, David Jordan & Stef...

Recensions

Rachida Chih, David Jordan & Stefan Reichmuth (éd.), The Presence of the Prophet in Early Modern and Contemporary Islam

Emmanuel Pisani
p. 343+344
Référence(s) :

Rachida Chih, David Jordan & Stefan Reichmuth (éd.), The Presence of the Prophet in Early Modern and Contemporary Islam, vol. 2 : Heirs of the Prophet: Authority and Power, Leiden, Brill, 2022, 504 p.

Texte intégral

  • 1 Tarif Khalidi, Images of Muhammad: Narratives of the Prophet in Islam Across the Centuries, New Yor (...)

1Cet ouvrage, deuxième d’une série de trois volumes, rassemble recherches, conférences et communications données dans le cadre du Projet franco-allemand ANR-DFG « The Presence of the Prophet: Muḥammad in the Mirror of His Community in Early Modern and Modern Islam (2017–2021) ». Il explore à l’époque moderne sur un espace allant du Maroc à l’Inde, comment les croyants ont pensé la présence de Muḥammad. Celle-ci n’a cessé d’être sujet à débats entre les partisans de la vision d’un homme ordinaire et celle d’un surhomme, impeccable, intercesseur des croyants au Jour du jugement, médiateur entre la transcendance divine et la réalité humaine, homme parfait, lumière et guidance célestielle pour tous les croyants. Ainsi, au cours des premiers siècles de l’islam, selon les courants, l’appréhension du Prophète a donné lieu à un processus hagiographique1 tant au niveau des prophétologies (doctrines) que des pratiques dévotionnelles qui rappellent celles des chrétiens, à l’instar de la fête de la naissance du Prophète ou des dévotions envers ses reliques. À suivre les historiens et sociologues, l’époque moderne que l’on date du xve siècle, s’accompagne en Occident d’un processus de désacralisation. Dans quelle mesure concerne-t-il aussi l’islam et les mondes musulmans ? L’intérêt de ces études est justement de montrer d’une part comment émerge avec les mouvements réformateurs un discours sur le Prophète qui non seulement met un terme au processus hagiographique des siècles passés, mais aussi le déconstruit et, d’autre part, comment la figure du Prophète est mobilisée pour justifier et légitimer un discours idéologique renouvelé, libéral ou marxiste.

2L’ouvrage rassemble seize contributions, partagées en quatre parties : la première concerne le rôle du Prophète dans la piété impériale promulguée par la cour ottomane et la signification du modèle prophétique dans les mouvements du xviiie et xixe siècle ; la deuxième partie investit le rôle des descendants du Prophète dans des contextes politiques différents ; la troisième partie explore comment le Prophète constitue un axe de légitimité dans la mise en place des États-Nations musulmans au début du xxe siècle ; enfin, la quatrième partie concerne l’attachement au Prophète dans les formes de mobilisation individuelle ou collective à l’époque contemporaine.

  • 2 Renaud Soler, « Le rôle du Prophète dans l’approche marxiste de l’histoire de Bandalī Jawzī (1871-1 (...)
  • 3 Martin Riexinger, « Model, Not Idol: The Recasting of the Image of Muḥammad in Mukhtaṣar sīrat al-r (...)

3En explorant des mouvements, des pratiques, des doctrines, plusieurs questions communes émergent de ce volume et mettent à jour diverses tensions dans leur traitement. Ainsi, il s’est agi de se demander ce qui, dans le message de Muḥammad, porte les germes de la modernité. Est-ce que les réformateurs revisitent la figure de Muḥammad dans le seul but de la rendre conforme aux exigences rationnelles d’un esprit moderne, dans une optique apologétique, ou bien s’agit-il de soutenir que l’islam contribue à l’avènement de la modernité, à la libération de la femme, à la séparation du temporel et du spirituel, voire à une société sans Dieu – comme le mentionne Renaud Soler dans son étude du Min tāriḫ al-ḥarakāt al-fikriyya fī al-islām de Bandalī Ṣalībā Jawzī (m. 1942)2 ? Enfin, une autre question sous-jacente aux contributions de l’ouvrage est de savoir si l’islam doit s’adapter, et « se moderniser » afin d’assurer sa pérennité dans le monde moderne ? Évidemment, les études de terrain, des mouvements, des idéologues ou même des orientalistes dessinent des réponses plurielles. Il apparaît cependant clairement à la lecture de ces contributions que la confrontation première au sein de l’islam se situe au niveau du soufisme et de sa compréhension théologique de Muḥammad. Symptomatique à cet égard est l’analyse du livre Muḫtaṣar Sīrat al-rasūl de ʿAbd al-Wahhāb (m. 1792), et qui réduit sa présentation de Muḥammad comme modèle d’imitation3. Cet ouvrage n’a pas suscité d’attention particulière avant 2010. Il se différencie pourtant du Kitāb al-tawḥid et du Kašf al-šubūhāt par son érudition. L’auteur veut montrer que son écriture vise à remettre en cause toutes les idées qui ont prévalu sur le Prophète depuis douze siècles. En déconstruisant le soufisme, on comprend mieux à la lecture de ces contributions comment il s’agit de légitimer non seulement une appréhension renouvelée de l’islam, mais aussi de fonder une nouvelle autorité politique à l’instar de l’État-Nation.

Haut de page

Notes

1 Tarif Khalidi, Images of Muhammad: Narratives of the Prophet in Islam Across the Centuries, New York & London, Doubleday, 2009.

2 Renaud Soler, « Le rôle du Prophète dans l’approche marxiste de l’histoire de Bandalī Jawzī (1871-1942) : Min tārīkh al-ḥarakāt al-fikriyya fī l-islām (De l’histoire des mouvements de pensée en islam) », dans l’ouvrage ici recensé, p. 211-243.

3 Martin Riexinger, « Model, Not Idol: The Recasting of the Image of Muḥammad in Mukhtaṣar sīrat al-rasūl by Muḥammad b. ʿAbd al-Wahhāb (d. 1792) », dans l’ouvrage ici recensé, p. 44-77.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Pisani, « Rachida Chih, David Jordan & Stefan Reichmuth (éd.), The Presence of the Prophet in Early Modern and Contemporary Islam »MIDÉO, 38 | 2023, 343+344.

Référence électronique

Emmanuel Pisani, « Rachida Chih, David Jordan & Stefan Reichmuth (éd.), The Presence of the Prophet in Early Modern and Contemporary Islam »MIDÉO [En ligne], 38 | 2023, mis en ligne le 25 octobre 2023, consulté le 24 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/mideo/8963

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search