Navigation – Plan du site

Présentation

Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain. Cahiers du MIMMOC est une revue électronique en libre accès proposée par le groupe de recherche MIMMOC (Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde Occidental contemporain) de la Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de l'Université de Poitiers. Les grands axes et la thématique de MIMMOC s'inscrivent dans les structures créées à l'époque moderne par les bouleversements de la fin du XVIIIe siècle : mémoires des traditions multiples après l'effondrement d'une tradition fondée sur le divin ; identités fondées sur la reconnaissance de la subjectivité et de l'autodétermination de l'être humain ; marginalités résultant de l'effondrement des sociétés traditionnelles d'Ancien Régime. Crises, ruptures et continuité de la fin du XVIIIe siècle à nos jours constituent l'objet de nos recherches.

Dernier numéro en ligne
20 | 2019
Le 'Festival of Britain 1951' : une certaine idée du Royaume-Uni

The Festival of Britain 1951: the cultural politics of display

La journée d’études, Londres et le « Festival of Britain » 1951, organisée par Moya Jones et Philippe Chassaigne, de l’Université de Bordeaux-Montaige, avec le soutien de l’EA 2958, CEMMC, et la participation spécialistes français des études culturelles et politiques du Royaume-Uni, s’est tenuele jeudi 8 novembre 2018. Les articles qui composent ce numéro des Cahiers du MIMMOC reprennent les communications qui y ont été présentées.

Dans les analyses qui composent ce numéro, on retracera le contexte historique et politique, les retombées culturelles (architecture, cinéma et musique), et l’image que renvoie les manifestations et produits associées au Festival (publicités, festivités à Londres et dans les provinces).

Le narratif, le roman national, qui s’en dégage reflète la vision orientée du passé et de l'avenir du pays façonnée par les élites dirigeantes politiques et culturelles en cette période charnière qui clôt les années d’austérité et de guerre et ouvre une période de prospérité.