Navigation – Plan du site

Femmes et mobilité professionnelle. Circulations et transnationalisme

Emmanuelle Simon

Texte intégral

1Emmanuelle Simon (MCF à l’Université de Poitiers) fait la présentation d'un projet de recherche sur les femmes et le monde du travail précisément sur la place des femmes qualifiées dans les nouvelles migrations vers et depuis l’Argentine, l’Espagne et l’Uruguay.

2Ce travail sur les « circulations et le ‘transnationalisme’ » présenté lors de la Journée d’études d’où est issu le numéro de la revue, faisait la présentation d'un projet de recherche émergent sur la place des femmes qualifiées dans les nouvelles migrations vers et depuis l’Argentine, l’Espagne et l’Uruguay. Cette communication est rappelée sous la forme d’un compte rendu de l’article publié par l’auteure dans l’ouvrage collectif dirigé par A. Le Moing, S. Ouaked et C. Le Bihan, Les défis de la diversité culturelle dans le monde du travail au XXIE siècle (Peter Lang, 2020).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmanuelle Simon, « Femmes et mobilité professionnelle. Circulations et transnationalisme », Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain [En ligne], 21 | 2020, mis en ligne le 25 juin 2020, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/mimmoc/3952 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mimmoc.3952

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain – Cahiers du MIMMOC est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page