Navigation – Plan du site

AccueilNuméros53DossierPhilologie et linguistique diachr...IV. BibliographieBibliographie (des origines à la ...

Dossier
Philologie et linguistique diachronique (domaine anglais)
IV. Bibliographie

Bibliographie (des origines à la Renaissance)1

Modèles Linguistiques et Terra Beata
p. 205-219

Texte intégral

I. Bibliographies

  • 1 L’Annuaire des anglicistes médiévistes, éd. Jean-Pierre Mouchon (Terra Beata, 2002 ; voir 1) a se (...)

11. Mouchon, J.-P. (2002), Annuaire des anglicistes médiévistes, Terra Beata, 45, Bd Notre-Dame, F-13006 Marseille.

22. Mouchon, J.-P. ([1995] 2006), Esquisse de l’enseignement de l’anglais et des études anglaises en France au xxe siècle (des méthodes et des hommes), Marseille, Terra Beata, édition nouvelle, entièrement remaniée.

33. Mouchon, J.-P. (2006), Dictionnaire biobibliographique des anglicistes, Marseille, Terra Beata.

II. Textes, éditions de textes, traductions et commentaires

44. Barnaud, J.-F. (2001), Le Bestiaire vieil-anglais, étude et traduction de textes animaliers dans la poésie vieil-anglaise, Paris, amaes, 2 vol., 405 p.

55. Blanchot, J.-J. (2006), « Traduire Dunbar », dans 79, pp. 309-323.

66. Carruthers, L. (1986), “La Somme Le Roy” de Lorens d’Orléans et ses traductions anglaises ; étude comparative, Paris, amaes 12, iii + 180 p.

77. Carruthers, L. (1997), L’anglais médiéval : introduction, textes commentés et traduits, Turnhout & Paris, Brepols (L’Atelier du Médiéviste 4).

88. Carruthers, L. (2000), La Plainte de l’Errant, traduction du poème vieil-anglais The Wanderer, dans Marguerite-Marie Dubois, La Chronique d’Ingulf, éd. Colette Stévanovitch, Nancy, amaes, collection grendel 4, pp. 288-293.

99. Crépin, A. (1978-1979), « Deux poèmes vieil-anglais (présentation et traduction de The Wanderer et de The Seafarer), dans In-hui 6, pp. 65-71.

1010. Crépin, A. (1981), Poèmes historiques vieil-anglais (Traduction et présentation de Beowulf, Judith, Maldon, The Wife’s Lament, The Dream of the Rood), Paris, Union Générale d’Éditions (Bibliothèque médiévale 10/18).

1111. Crépin, A. (1991), Beowulf : édition diplomatique et texte critique, traduction française, commentaires et vocabulaire, Göppingen, Kümmerle Verlag (Göppinger Arbeiten zur Germanistik 329), 2 vols.

1212. Crépin, A. (1995), Sire Tristrem, texte traduit, présenté et annoté dans Christine Marchello-Nizia, éd., Tristan et Yseult. Les premières versions européennes, Paris, Gallimard (La Pléiade) 1995, pp. 981-984 et pp. 1541-1566.

1313. Crépin, A. (1998), Beowulf et Alentours (traductions de Beowulf, Widsith, Deor, The Battle of Finnesburg, Waldere, The Battle of Maldon, The Dream of the Rood), Greifswald: Reineke-Verlag, 113 p.

1414. Crépin, A. (2005), « Introduction (73 pp.) et notes (en relation avec l’œuvre vieil-anglaise) » de : Bède le Vénérable, Histoire ecclésiastique du peuple anglais (Historia ecclesiastica gentis Anglorum ; texte latin critique par Michael Lapidge ; traduction française par Pierre Monat et Philippe Robin, Paris, éd. du Cerf, 3 tomes, environ 1000 p.

1515. Dor, J. (éd.) (1986), Chaucer : Les Contes de Cantorbéry, deuxième partie, Louvain / Paris, Ktémata 9, Peeters.

1616. Dor, J. (éd.) (1991), Les Contes de Cantorbéry, Paris, Chr. Bourgois.

1717. Dor, J. (éd.) (1993), Sire Gauvain et le Chevalier vert, Paris, uge.

1818. Dor, J. (1993), « Douleurs et joies du traducteur de textes médiévaux » (en collaboration) dans Chr. Pagnoulle (éd.), Les gens du passage, p. 85-91, Liège.

1919. Dubois, M.-M. (1946), « Traduction d’un passage de Cynewulf », dans Anthologie de la poésie anglaise de Louis Cazamian, Paris, Stock, pp. 4-5.

2020. Dubois, M.-M. (1948), Le Roman d’Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde de Malory (introduction, texte et traduction), Paris, Aubier, 261 pp. Réédité en 1993 sous le titre Le Morte Darthur, Quimper, éd. Corentin, 175 pp. 

2121. Dubois, M.-M. (1960), « Traductions de proverbes et recherche de sources antiques », dans Dictionnaire des Proverbes, Sentences et Maximes de Maurice Maloux, Paris, Larousse.

2222. Dubois, M.-M. (1997), « Traduction de textes vieil-anglais et moyen-anglais », dans 7.

2323. Dubois, M.-M. (1998), « Le Rondeau du coucou », dans La Ronde des saisons, éd. Leo Carruthers, Publications de l’Université de Paris-Sorbonne, pp. 15-21.

2424. Dubois, M.-M. (1999), « Les gloses vieil-anglaises du latin médiéval ydromellum », dans 74.

2525. Dubois, M.-M. (2000), « Un poème de Cynewulf » dans Terra Beata, 6, Marseille, pp. 2-4.

2626. Dubois, M.-M. (2000), La Chronique d’Ingulf. Hauts faits et Méfaits des Vikings en Angleterre médiévale. Roman et histoire. Volume offert à Marguerite-Marie Dubois à l’occasion de son 85e anniversaire, Nancy, Publications de l’amaes, grendel 4, 447 p.

2727. Dubois, M.-M. (2003), « Commentaires à “Énigme animalière” », dans Terra Beata 18, Marseille, pp. 5-8.

2828. Dubois, M.-M. (2004), « Hoxne », dans Terra Beata 22, pp. 3-7 .

2929. Dubois, M.-M. (2004), « Commentaires sur l’Énigme 9 », dans Terra Beata 22, Marseille, pp. 6-9.

3030. Dubois, M.-M. (2005), « Énigme 47 », dans Terra Beata 27, Marseille, pp. 3-9.

3131. Duchet, J.-L. (1995), « Procédures de récupération et d’édition des textes vieil-anglais du corpus de Toronto », dans bam (Bulletin de l’amaes) n° 47, pp. 63-69.

3232. Harding-Martin, W. (1999), « Re-creation or Recreation in Translations of Beowulf (lines 702b-736a) » (en collaboration), dans 76.

3333. Hoffman-Hirst, M. (1933), Une Chronique anglo-saxonne traduite d’après le manuscrit 173 du Corpus Christi College de Cambrige, Strasbourg.

3434. Lainé, A. (2000), ms c.u.l. Gg. 6. 16 : édition critique et étude du contenu d’un outil de prédication moyen-anglais, 2 tomes, Université de Poitiers.

3535. Larès-Yoël, M. (1979), « Types et optiques de traduction de l’Ancien Testament en anglais ancien », dans The Bible and Medieval Culture, Louvain, Leuven University Press.

3636. Legouis, E. et al. (1908), Les Contes de Canterbury, trad. française avec introduction et notes, Paris, Félix Alcan, 530 p.

3737. Legouis, E. (1910), Geoffroy Chaucer, Paris, Didier.

3838. Maisonneuve, R. (1992), Julienne de Norwich : Le Livre des Révélations, Paris, éd. du Cerf, 303 p.

3939. Mensah, M. (2003), Hagiographie médiévale. Vie de saints et d’ailleurs, textes présentés, annotés et traduits, Turnhout (Belgique), Brepols, 281 p.

4040. Mensah, M. et Toupin, F. (2005), La Grammaire d’Ælfric, traduction et commentaire linguistique, Paris, Publications de l’amaes, 301 p.

4141. Moreau-Guibert, K. (1999), Le Pore Caitif : édition critique et diplomatique d’après le ms. de la Bibliothèque Nationale de Paris, Anglais 41, avec introduction, notes et glossaire, Université de Poitiers.

4242. Morth, R. (1975), Saint Erkenwald, édition avec introduction, Cambridge, Brewer.

4343. Pons, E. (1949), Sire Gauvain et le Chevalier Vert, Introduction, texte moyen-anglais et traduction, Paris, Aubier.

4444. Sainte-Marie, A. (2004), Le Nuage de l’Inconnaissance, par un anonyme anglais du xive siècle, introduction, traduction et notes, Paris, éd. du Cerf (Sagesses chrétiennes), 250 pp. 

4545. Simon, J.-R. (1964), Robert Burton (1577-1640) et l’Anatomie de la Mélancolie, Paris, Didier.

4646. Simon, J.-R. (1967), Le Livre du Roi (The Kingis Quair), attribué à Jacques 1er d’Écosse, Introduction, texte et traduction, Paris, Aubier.

4747. Simon, J.-R. (1970), Troïle et Crisède de G. Chaucer (extraits), vol. 1, Introduction, traduction et notes, Paris, Aubier.

4848. Stévanovitch, C. (1992), La “Genèse” du manuscrit Junius xi de la Bodléienne. Édition, traduction et commentaire, Nancy, Publications de l’amaes, 2 vols.

4949. Stévanovitch, C. (1992), Cynewulf : le Christ II (L’Ascension), Édition, traduction, commentaire, lexique, Nancy, Publications de l’amaes.

5050. Stévanovitch, C. (2000), Traduction de l’Anglo-Saxon Chronicle (a. 866-871) et de Christ III (vers 1081-1190) + Index des noms de personnes et des noms de lieux en Angleterre [Haut Moyen Âge], Nancy, Publication de l’amaes, grendel 4.

5151. Thomas, W. (1912), Traduction de « Judith”, dans Revue de l’Enseignement des Langues Vivantes (mai).

5252. Thomas, W. (1913), Traduction du “Voyageur errant”, dans Revue de l’Enseignement des Langues Vivantes (mai).

5353. Thomas, W. (1914), traduction des « Voyages d’Ohthero et de Wulfstan », dans Revue de l’Enseignement des Langues Vivantes (juin).

III. Problèmes de diachronie, histoire de la théorie linguistique

5454. Auroux, S., Glatigny, M., Joly, A., Nicolas, A., Rosier, I. (1984), Matériaux pour une histoire des théories linguistiques / Essays Toward a History of Linguistic Theories / Materialen zu Einer Geschichte der Sprachwissenschflichen Theorien, Université de Lille III.

5555. Boulle, J. (1992), « Le premier comparatisme : de Rask à Schleicher » dans Histoire des idées linguistiques, sous la direction de Sylvain Auroux, Bruxelles, Mardaga.

5656. Crépin, A. (1978), Problèmes de grammaire historique : de l’indo-européen au vieil-anglais, Paris, puf.

5757. Groussier, M.-L. (1988), Pourquoi la linguistique diachronique ? Publication de l’amaes.

5858. Joly, A. (éd.) (1988), La linguistique génétique. Histoire et théories, Presses Universitaires de Lille.

5959. Joly, A. (1988), « La diachronie chez Gustave Guillaume » (en collaboration), dans 58, pp. 207-230.

6060. Joly, A. (1988), « Évolution du langage et typologie des langues. Perspectives guillaumiennes », dans 58, pp. 231-257.

6161. Lancri, A. (2000), « La variation historique comme outil d’analyse du linguiste d’anglais moderne : les modaux ; le cas de may et can », dans Recherches en Linguistique et Psychologie Cognitive, n° 11, Presses Universitaires de Reims.

IV. Thèses publiées, volumes d’hommages, ouvrages collectifs

6262. Alamichel, M.-F. (éd.) (2005), La complémentarité. Mélanges offerts à Joceline Bidard et Arlette Sancery à l’occasion de leur départ à la retraite, Paris, Publications de l’amaes, Hors-série n° 11, 290 p.

6363. Buschinger, D. (éd.) (1977), Linguistique et philologie (application aux textes médiévaux), Paris / Amiens, Champion.

6464. Buschinger, D. et Spiewok, W. (éds.) (1993), Études de linguistique et de littérature en l’honneur d’André Crépin, Greifswald, Reineke Verlag.

6565. Chevillet, F. (1981), Les relatifs au début du moyen-anglais, Paris, Champion.

6666. Derocquigny, J. (1904), A Contribution to the Study of the French Element in English, Lille, Le Bigot.

6767. Dor, J. (éd.) (1989), « Phonological Reconstruction. Problems and Methods » (en collaboration), Belgian Journal of Linguistics 3, Éditions de l’Université de Bruxelles.

6868 Dubois, M.-M. (1942), Ælfric, sermonnaire, docteur et grammairien, Paris, Droz (thèse principale, couronnée par l’Académie française).

6969. Dubois, M.-M. (1942), Les éléments latins dans la poésie religieuse de Cynewulf, Paris, Droz (thèse secondaire, prix Darracq).

7070. Dubois, M.-M. (2000), La Chronique d’Ingulf. Hauts faits et méfaits des Vikings en Angleterre médiévale. Roman et histoire. Volume offert à Marguerite-Marie Dubois à l’occasion de son 85e anniversaire. Publications de l’amaes, grendel 4, Nancy.

7171. Joly, A. et Fraser, T. (éds.) (1975), Studies in English Grammar, Lille, Université de Lille III (Avec notamment des articles sur la négation et les préverbes en vieil-anglais, sur le Great Vowel Shift, sur le genre dans l’histoire de l’anglais, etc.).

7272. Mélanges de Linguistique et de Philologie : Fernand Mossé in Memoriam (1959), Paris, Didier.

7373. Stévanovitch, C. (éd.) (1998), Beowulf : de la forme au sens, Paris, Ellipses.

7474. Stévanovitch, C. (éd.) (1999), Points de vue sur Beowulf, Publications de l’amaes, grendel 1.

7575. Stévanovitch, C. (éd.) (1999), L’articulation langue-littérature dans les textes médiévaux anglais I, Nancy, Publications de l’amaes, grendel 2.

7676. Stévanovitch, C. (éd.) (1999), L’articulation langue-littérature dans les textes médiévaux anglais II, Nancy, Publications de l’amaes, grendel 3.

7777. Stévanovitch, C. et Tixier, R. (éds). (2003), Surface et profondeur. Mélanges offerts à Guy Bourquin à l’occasion de son 75e anniversaire, Nancy, Publications de l’amaes, grendel 7, 454 p.

7878. Stévanovitch, C. et Daniels, H. (éds). (2005), L’affect et le jugement. Mélanges offerts à Michel Morel à l’occasion de son départ à la retraite, Nancy, Publications de l’amaes, collection grendel n° 6, 2 vols, 454 p.

7979. Stévanovitch, C. (éd.) (2006), L’articulation langue-littérature dans les textes médiévaux anglais III, Nancy, Publications de l’amaes, grendel 5.

V. Histoire de la langue, grammaires historiques, manuels

8080. Baret, A. (soutenance en 1883, publication en 1885), Quid anglica lingua latinae debeat (“Ce que la langue anglaise doit au latin”), Bordeaux, Cerf).

8181. Bourcier, G. (1978), Histoire de la langue anglaise du Moyen âge à nos jours, Paris, Bordas.

8282. Bourcier, G. (1990), An Introduction to the History of the English Language, Akio Oizumi, (ed.), Tokyo, Nan’Un-Do.

8383. Carruthers, L. (1997), L’anglais médiéval : introduction, textes commentés et traduits, Turnhout & Paris, Brepols (L’Atelier du Médiéviste 4).

8484. Chevillet, F. (1994), Histoire de la langue anglaise, Paris, puf.

8585. Crépin, A. (1967, 19823), Histoire de la langue anglaise, Paris, puf, Que sais-je ? n° 1265.

8686. Crépin, A. (1978), Grammaire historique de l’anglais : du xiie siècle à nos jours, Paris, puf.

8787. Crépin, A. (1994), Deux mille ans de langue anglaise, Paris, Nathan (Université), 191 p. (Histoire de la langue dans son fonctionnement linguistique).

8888. Dauby, H. T. (1997), Exercices avec leurs corrigés sur l’histoire de l’anglais, Amiens-Paris, amaes.

8989. Dubois, M.-M. (1977), « La Bible et la langue anglaise », dans Foi et langage 4 (juillet-septembre), pp. 249-254.

9090. Huchon, R. (1923), Histoire de la langue anglaise, Tome I : Des origines à la conquête normande (450-1066), Paris, Librairie Armand Colin.

9191. Huchon, R. (1930), Histoire de la langue anglaise, Tome II : De la conquête normande à l’introduction de l’imprimerie (1066-1475). (Ce volume et le précédent ont été réédités en 1972 par Georg Olms Verlag, Hildesheim et New York).

9292. MossÉ, F. (1945), Manuel de l’anglais du Moyen Âge. Première partie : vieil-anglais (Grammaire, textes, notes et glossaire), Paris, Aubier, 2 vols (couronné par l’Institut : prix Volney 1946) (L’édition de 1950 comporte des errata établis par P. Veyriras).

9393. Mossé, F. (1931), Les anciens Germains. Introduction à l’étude des langues et civilisations germaniques (Adaptation de l’ouvrage de T.E. Karsten), Paris, Payot.

9494. Mossé, F. (1947), Esquisse d’une histoire de la langue anglaise, Lyon, iac.

9595. Mossé, F. (1949), Manuel de l’anglais du Moyen Âge. Deuxième partie : moyen-anglais (Grammaire, textes, notes et glossaire), Paris, Aubier, 2 vols.

9696. Mossé, F. (1952), A Handbook of Middle English, Transl. J. A. Walker, Baltimore, Johns Hopkins Press.

9797. Stévanovitch, C. (1997), Manuel d’histoire de la langue anglaise des origines à nos jours, Paris, Ellipses.

9898. Taillé, M. (1995), Histoire de la langue anglaise, Paris, Armand Colin (Collection U), 168 p.

9999. Tellier, A.R. (1962), Histoire de la langue anglaise, Paris, Armand Colin.

100100. Teyssier, J. (1968), Anglais moderne et anglais ancien, Paris, Nathan.

VI. Phonétique et phonologie

101101. Boulle, J. (1986), « Suffixes latins et accentuation anglaise : aperçus sur une évolution historique », dans Actes du 2e Colloque sur l’anglais oral, celda, Université de Villetaneuse.

102102. Boulle, J. (1987), « L’extension analogique de l’apophonie en germanique », dans Lalies 5, Presses de l’ens (Ulm).

103103. Bourgne, F. (2006), voir 161.

104104. Fourquet, J. (1954), « Die Nachwirkungen der ersten und der zweiten Lautverschiebungen », dans Zeitschrift für Mundartforschung 22, pp. 1 33.

105105. Fourquet, J. (1959), « Le système des éléments vocaliques longs en vieil-anglais » dans 72, pp. 148-160.

106106. Simon, J.-R. (1975), « Sur quelques problèmes de phonologie vieil-anglaise », dans Tradition et Innovation, Paris, Didier, pp. 33-52.

107107. Viel, M. (1975), « Vowel Alternations in English and the Great Vowel Shift », pp. 29-58 [dans 71].

VII. Morphologie et syntaxe historiques

108108. Alamichel, M.-F. (1999), « Les pronoms dans le Brut de La3amon : questions de genre », dans C. Stévanovitch (éd.), Nancy, Publications de l’amaes, grendel 2, pp. 55-77.

109109. Alamichel, M.-F. (1999), Pronoms et déterminants, Paris, Ellipses, Collection « Les modules de la grammaire anglaise ».

110110. Bacquet, P. (1962), La structure de la phrase verbale à l’époque alfrédienne, (Publications de la Faculté des Lettres de l’Université de Strasbourg), Paris, Les Belles Lettres.

111111. Bacquet, P. (1975), « From Doubt to Negativity: Remarks on the Particle ne in Old English », dans Studies in English Grammar, pp. 13-15 [voir 71].

112112. Barbeau, A. (1904), De usu articuli finiti Anglici quantum differat in Scripturae sacrae translatione, A.D.MDCXI, edita et in hodierno sermone, Paris.

113113. Bourcier, G. (1977), Les propositions relatives en vieil-anglais, Paris, Champion.

114114. Carruthers, L. (1992), « Identité sexuelle et genre grammatical dans la représentation allégorique des vices et des vertus », dans Identités et différences (éd.) André Lascombes, Paris, amaes 17, pp. 81-82.

115115. Crépin, A. (1975), « On English Irregular Verbs », dans Studies in English Grammar, pp. 65-75 [voir 71].

116116. Crépin, A. (1988), « Présence/absence du pronom personnel sujet dans les propositions à l’impératif en vieil-anglais et en anglais contemporain », dans 58, pp. 387-391.

117117. Crépin, A. (2006), « From prose syntagms to verse formulas », dans 79, p. 1-13.

118118. Delesse, C. (2003), « Absence de marqueur et non-dit linguistique : l’ellipse en vieil-anglais », dans Publications de l’amaes, Hors-série n° 20, pp. 15-28.

119119. Fraser, T. (1975), « The Preverbs for- and fore- in Old English », dans 69, pp. 17-28.

120120. Fraser, T. (1980), « The Preverb to- in Old English », dans Langage et psychomécanique du langage, Lille, Presses Universitaires / Québec, Presses de l’Université Laval, p. 185-194.

121121. Groussier, M.-L. (1984), Le système des prépositions dans la prose en vieil-anglais, Paris, publication en offset (résumé dans bam 26, pp. 375-385).

122122. Groussier, M.-L. (1986), « Les grandes lignes de l’histoire des auxiliaires de modalités du vieil-anglais à la fin du XVIIIe siècle », Publication de l’amaes.

123123. Groussier, M.-L. (1990), « Deixis et représentation métaphorique du temps en vieil-anglais : le cas de todæge / today », dans La deixis, Paris, puf.

124124. Guimier, C. (1985), « On the Origin of the Suffix –ly », dans Berlin / New York / Amsterdam, Mouton, pp. 155-170.

125125. Guimier, C. (1988), « Le –s adverbial dans l’histoire de l’anglais, dans 51, pp. 393-417.

126126. Hancil, S. (2001) « L’émergence du syncrétisme participe présent/gérondif en moyen-anglais d’après le corpus d’Helsinki », dans bam, pp. 25-36.

127127. Joly, A. (1967), « Ge-, préfixe lexical en vieil-anglais », dans Canadian Journal of Linguistics 12 (Spring Issue), pp. 78-89.

128128. Joly, A. (1972), « La négation dite “explétive” en vieil-anglais et dans d’autres langues indo-européennes », dans Études anglaises 25, pp. 30-44.

129129. Joly, A. (1975), « Toward a Theory of Gender in Modern English », dans 71, pp. 227-287. (Développement du genre dans l’histoire de l’anglais).

130130. Joly, A. (1980), « But, morphème de subordination dans l’histoire de l’anglais », dans Travaux de linguistique et de littérature, vol. XVII, 1, Strasbourg, pp. 269-285.

131131. Joly, A. (1981), « Structure psychique et structure sémiologique de la négation nexale dans les langues indo-européennes », dans Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, Tome lxxxvi, fasc. 1, pp. 99-154.

132132. Joly, A. (1982), « But, signe de la restriction et de l’exception dans l’histoire de l’anglais », dans Modèles linguistiques, Tome iv-2, vol. 8, pp. 151-175.

133133. Joly, A. (1982), « The System of Negation in Later Middle English Prose », dans Papers from the Fifth International Conference on Historical Linguistics, Amsterdam, pp. 176-189.

134134. Joly, A. (1986), « Pour une histoire des systèmes de représentation de l’article et du démonstratif en anglais », dans Modèles linguistiques, Tome viii-1, vol. 15, pp. 149-176.

135135. Joly, A. (1990), « He don’t/don’t he? in the History of English. A Study in Psychosemiology », dans L’organisation du sens, Hommage à Jean Lavédrine, Saint-Etienne, cierec, pp. 125-137.

136136. Lancri, A. (1994), « Quelques réflexions à propos des relatives en vieil-anglais », dans bam 45.

137137. Lancri, A. (1996), « Syntaxe du génitif en vieil-anglais et stratégie énonciative », dans Faits de Langue 7 (“La relation d’appartenance”), Paris, Ophrys.

138138. Lancri, A. (1996), « Recherche d’un invariant et variation diachronique : le cas de to / too en anglais », dans Modèles linguistiques, Tome xvii-1, vol. 33, pp. 155-163.

139139. Lancri, A. (1998), « Double flexion et statut de l’adjectif en vieil-anglais », cd-rom, Actes du XVIe Congrès International des Linguistes, Paris.

140140. Lancri, A. (1999), « A contrastive analysis of relative clauses in Old English and Middle Egyptian », Saint-Etienne, cierec.

141141. Mossé, F. (1938), Histoire de la forme périphrastique être et participe présent en germanique, Paris, Klincksieck.

142142. Mossé, F. (1952), « Un cas d’ambiguïté syntactique en moyen-anglais : le type : I was wery forwandred », dans Études anglaises 5, pp. 289-308.

143143. Mossé, F. (1957), « Réflexions sur la genèse de la forme progressive », dans Wiener Beiträge 65, pp. 155-174.

144144. Stévanovitch, C. (1997), « L’utilisation des auxiliaires de modalité dans la poésie vieil-anglaise : l’exemple du manuscrit Junius xi », dans Hier et Aujourd’hui. Points de vue sur le Moyen Âge anglais, Nancy, Publications de l’amaes, n° 21, pp. 93-116.

145145. Stévanovitch, C. (1998), « Les épithètes désignant les rois et les guerriers dans Beowulf », dans Lectures d’une œuvre : Beowulf, symbolismes et interprétations, éd. M.-F. Alamichel, Paris, Éditions du temps, pp. 39-57.

146146. Stévanovitch, C. (1998), « Beowulf ma∂elode, bearn Ecg∂eowes [Beowulf prit la parole, fils d’Ecgtheow] : les formules d’insertion de tirade dans Beowulf », dans qwerty 8, pp. 17-25.

147147. Stévanovitch, C. (1998), « Les structures encadrantes », dans Beowulf : de la forme au sens, Paris, Ellipses, pp. 69-79.

148148. Stévanovitch, C. (1999), « Les formules évoquant la transmission orale de l’information dans Beowulf », dans “L’articulation langue-littérature dans les textes médiévaux anglais”, II, Publications de l’amaes, grendel 3, Nancy, pp. 35-70, p. 35-70.

149149. Stévanovitch, C. (1999), « Grammaire et poésie : l’utilisation du passif dans Beowulf », dans 73, pp. 101-118.

150150. Stévanovitch, C. (1999), « Le futur dans Beowulf », dans Le futur dans le Moyen Âge anglais, Nancy, Publications de l’amaes n° 23, pp. 287-315.

151151. Stévanovitch, C. (1999), « Grammaire et poésie : l’utilisation des superlatifs dans Sir Gawain and the Green Knight », dans 74, pp. 79-90.

152152. Stévanovitch, C. (2001), « L’article zéro en vieil-anglais et en anglais moderne », dans Travaux de diachronie 2, Publications de l’Université François Rabelais, graat 24, éd. J.-P. Régis, Tours, pp. 79-88.

153153. Tellier, A.R. (1962), Les verbes perfecto-présents et les auxiliaires de mode en anglais ancien, Paris, Klincksieck.

154154. Toupin, F. (2001), « Le préverbe be- du vieil-anglais », dans Histoire de la langue : évolution et système, Université de Tours.

155155. Toupin, F. (2001), « Was deicticity a semantic component of the Old English verb cuman? », dans bam 60, p. 1-24.

156156. Toupin, F. (2001), « Quelques remarques sur la morphologie des verbes et la construction argumentale dans une perspective diachronique (vieil-anglais tardif > anglais moderne », dans graat 23, Université de Tours.

157157. Touratier, C. (1985), La relative. Essai de théorie syntaxique (à partir de faits latins, français, allemands, anglais, grecs, hébreux, etc.), Publications de la Société de Linguistique de Paris.

158158. Wyss, S. (1982) Le genre en vieil anglais jusqu’à la Conquête, Publications de l’Université de Lille III.

VIII. Sémantique, étymologie, lexique, dictionnaires

159159. Bacquet, P. (1974), Le vocabulaire anglais, Paris, puf, Que sais-je ? n° 1574.

160160. Bacquet, P. (1976), L’étymologie anglaise, Paris, puf, Que sais-je ? (traduit en japonais, Tokyo, 1978).

161161. Bourgne, F. (2006), « Le vocabulaire savant du Boèce de Chaucer est-il universitaire ? », dans 79, pp. 247-268.

162162. Bourquin, G. (2006), « All shall be well : la dynamique de shall dans l’écriture de Julienne de Norwich (1343-1416) (Shewings, Long Text, Rev. 13, Ch. 31), dans 79, pp. 419-434.

163163. Bouscaren, C. et Lab, F. (1998), Les mots entre eux / Words and Their Collocations, Vocabulaire anglais, Gap / Paris, Ophrys.

164164. Carruthers, L. (2001), « Le miroir des mots : élaboration et influence des dictionnaires diachroniques anglais », dans Le Moyen Âge au miroir du 19e siècle, éd. Laura Kendrick, Versailles, uvsq.

165165. Daniels, H. (2003), « Genog (n) is Genog : On Lexical Redundancy and Ellipsis in Old English », dans Paroles et silences, textes réunis par Leo Carruthers et Adrian Papahagi, Paris, Publications de l’amaes, pp. 29-71.

166166. Debax, J.-P. (2006), « Note sur “recklessness” », dans 79, pp. 461-472.

167167. Dor, J. (1969), « Towards an etymology of the verb to lie », dans English Studies 50, Pp. 80-82.

168168. Dor, J. (1977), « À propos de l’étymologie du verbe anglais to come », dans Linguistics in Belgium 1, pp 14-22.

169169. Dor, J. (1977), « Divergence lexicale entre le Katherine Group et l’Ancrene Riwle : valeur statistique des premières attestations de mots d’origine française en anglais », dans Etudes anglaises 30, pp. 473-472.

170170. Dor, J. (1982), « La convergence étymologique et le bilinguisme », dans Linguistics in Belgium 5, p. 66-80.

171171. Dor, J. (1977), « Cocagne II, où l’étymologie et l’étude de la tradition se rejoignent », pp. 95-104, dans 63.

172172. Dor, J. (1982), Forms and Meanings of the Verbs contained in MS. Bodley 34, Paris, Publications de l’amaes 7.

173173. Dubois, M.-M. (1955), Dictionnaire américain-français, français-américain (en collaboration), New York, Pocket-Book / Paris, Larousse.

174174. Dubois, M.-M. (1960, 19812), Dictionnaire moderne français-anglais, anglais-français (en collaboration), Paris, Larousse / Londres, Macmillan / New York, Mac Graw Hill.

175175. Dubois, M.-M. (1973), Dictionnaire français-anglais de locutions et expressions verbales (en collaboration), Paris, Larousse.

176176. Dubois, M.-M. (1993), « Vieil-anglais her et français ici », pp. 135-136, dans 64.

177177. Dubois, M.-M. (1999), « Le hring de l’Énigme 58 en vieil-anglais », dans grendel 2, Nancy, pp. 181-203.

178178. Dubois, M.-M (1999), « Les gloses vieil-anglaises du latin médiéval hydromelum », dans grendel 2, Nancy, pp. 189-202.

179179. Dubois, M.-M (1999), « Le Ciismel runique du Coffret de Mortain », dans grendel 2, Nancy, pp. 93-101.

180180. Dubois, M.-M (2000), « Glossaire français-vieil-anglais », dans 25, pp. 405-422.

181181. Dubois, M.-M. (2000), « L’expression du “viol” dans le lexique vieil-anglais dans Bulletin des Anglicistes Médiévistes, AMAES, pp. 1-4.

182182. Dubois, M.-M (2003), « Surface et profondeur dans une Énigme vieil-anglaise », dans grendel 7, Nancy, pp. 159-164.

183183. Dubois, M.-M (2004), « En vieil-anglais l’arc et la flèche », dans Publications de l’amaes, n° 11 (hors-série), pp. 45-53.

184184. Dubois, M.-M (2005), « L’affect et le jugement dans le poème du Deor », dans grendel 6, Nancy, pp. 185-200.

185185. Dubois, M.-M (2005), « Image psychologique et lexicale du vieil âge à la période anglo-saxonne », dans Jeunesse et vieillesse. Images médiévales de l’âge en littérature anglaise, textes réunis et présentés par Leo Carruthers et Adrian Papahagi, Paris, L’Harmattan, pp. 15-22.

186186. Groussier, M.-L. (1990), « La polysémie de of en vieil-anglais et la métaphore spatialisante », dans Historical Linguistics 1987, Papers from the 8th International Conference on Historical Linguistics, ed. Henning Andersen and Konrad Kœrner, Current Issues in Linguistics Theory 66, Amsterdam / Philadelphia, Benjamins.

187187. Groussier, M.-L. (1993), « L’expression de l’excès en vieil-anglais : ne beon ge ofermode ne toweamode », pp. 191-205, dans 64.

188188. Joly, A. (1967), Negation and the Comparative Particle in English, Cahiers de Psychomécanique du Langage 9, Québec, Les Presses de l’Université Laval [étymologie de than].

189189. Joly, A. (2005), « Voyage autour de mon jardin de racines (grecques et autres). À propos de quelques avatars des racines indo-européennes *so, *to et *kwo », dans Mélanges offerts à André Roman, Damas.

190190. Morrison, S. (1979), « oe cempa in Cynewulf’s Juliana and the figure of the Miles Christi », dans English Language Notes, 17, pp. 81- 84.

191191. Morrison, S. (1983), « Aspects of formulaic composition in the Ormulum », dans English Language Notes, 20, pp. 1-7.

192192. Morrison, S. (1986), « Early Middle English oferrswifenn », dans Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 223, pp. 115-120.

193193. Morrison, S. (1999), « Le vieil-anglais oferswitan : fonction métaphorique et passage à l’obsolescence », dans Le Futur dans le Moyen Âge, vol. 2, Nancy, Publications de l’amaes 23, pp. 233-253.

194194. Morrison, S. (2006), « Les Canterbury Tales A-167 et la signification de manli man », dans 79, pp. 117-132.

195195. Papahagi, A. (2006), « (Ge)wyrd: Emendations to three anonymous Old English Homilies and Saints’ Lives » dans Neuphilologische Mitteilungen, Helsinki, 3 cvi 2005, pp. 311-314.

196196. Pouzet, J.-P. (2006), « un iur natural : réflexions autour du vers 82 de Genesis and Exodus », dans 79, pp. 377-395.

197197. Stévanovitch, C. (2000), « L’évolution sémantique des modaux entre le vieil-anglais et l’anglais moderne », dans La modalité et les modaux en diachronie et en synchronie (domaine anglais), cirlep n° 14, Presses Universitaires de Reims, p. 51-71.

198198. Toupin, F. (2006), « Le sémantisme primitif de come et de go », dans 79, pp. 73-97.

IX. Emprunts

199199. Dor, J. (1979), « L’intégration morphologique des verbes d’origine scandinave dans le Katherine Group », dans Linguistics in Belgium 3, p. 40-53.

200200. Dor, J. (1983), « Chaucer’s Contribution to the English Vocabulary: a Chronological Survey of French Loan-Words, dans nowell (Odense University Press 2), pp. 73-91.

201201. Dor, J. (1985), « Chaucer’s French Loan-Words and the Use of French in Fourteenth-Century England » (IVth International Congress of the New Chaucer Society, York), dans bam 28, pp. 435-438.

202202. Mossé, F. (1943), « On the Chronology of French Loan-Words in English », dans English Studies 25, p. 33-40.

203203. Pouzet, J.-P. (2006), « Quelques aspects du vocabulaire d’origine française dans Genesis and Exodus », dans 79, pp. 355-376.

X. Écriture, orthographe, ponctuation

204204. Dauby, H. (2006), « Observations sur les rimes de Sir Tristrem », dans 79, pp. 339-346.

205205. Mossé, F. (1965), Introduction à la runologie (en collaboration avec Lucien Musset), Paris, Aubier.

206206. Lainé, A. (1999), « MS Gg.vi.16, corrections lollardes d’un texte orthodoxe ? », dans 74, pp. 193-208.

XI. Dialectologie et variétés d’anglais

207207. Blanchot, J.-J. (2003), William Dunbar (1460 ?-1520 ?), poète de cour écossais. Poèmes présentés, traduits et annotés, Grenoble, Editions littéraires et linguistiques de l’Université de Grenoble, 297 p.

208208. Chevillet, F. (1991), Les variétés de l’anglais, Paris Nathan.

209209. Dor, J. (1987), « Chaucer and Dialectology » (International Conference on Historical Dialectology, Poznan, Pologne), dans Studia Anglica Posnaniensa 20, pp. 59-68.

210210. German, G.D. (2000), « L’analyse phonétique de trois poèmes anglo-gallois du xve siècle – L’orthographe galloise comme indice de la prononciation de l’anglais moderne primitif (première partie) », dans bam, pp. 1-22.

XII. Onomastique, toponymie, topographie

211211. Carruthers, L. (1990), « L’Index Nominum », dans Onomastique biblique, éd. Yannick Le Boulicaut, Cahiers du Centre de linguistique religieuse 5, Angers, Université Catholique de l’Ouest, pp. 37-53.

212212. Daniels, H. D. (1999), « A time and a place: toponymy in the teaching of historical linguistics », dans bam n° 55, pp. 1-36.

213213. Larès-Yoël, M. (1970), « La toponymie biblique médiévale dans les îles du Nord-Ouest de l’Europe », dans Revue Internationale d’Onomastique (numéro d’avril).

Haut de page

Notes

1 L’Annuaire des anglicistes médiévistes, éd. Jean-Pierre Mouchon (Terra Beata, 2002 ; voir 1) a servi de base à la présente bibliographie. Modèles linguistiques remercie J.-P. Mouchon pour avoir autorisé l’utilisation des données bibliographiques. La revue adresse aussi ses vifs remerciements à M.-M. Dubois.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Modèles Linguistiques et Terra Beata, « Bibliographie (des origines à la Renaissance) », Modèles linguistiques, 53 | 2006, 205-219.

Référence électronique

Modèles Linguistiques et Terra Beata, « Bibliographie (des origines à la Renaissance) », Modèles linguistiques [En ligne], 53 | 2006, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 16 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/ml/563 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ml.563

Haut de page

Droits d’auteur

© Modèles Linguistiques

Haut de page
  • Logo Université de Toulon
  • Logo Equipe de Recherche Interdisciplinaire en Sémiologie
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search