Navigation – Plan du site
Dynamiques des structures ecclésiastiques

Social Discipline among the Russian Orthodox Parish Clergy (17th ‑ 18th Century)

Normative ideals, and the practice of parish life
La discipline sociale dans le clergé paroissial orthodoxe russe (xviiexviiie siècles) : idéaux normatifs et pratique de la vie paroissiale
Alfons Brüning
p. 303-340

Résumés

Cet article tente de défier les stéréotypes négatifs sur les prêtres orthodoxes russes au début des Temps modernes en appliquant le cadre théorique de la « discipline sociale ». Celui‑ci ayant été initialement développé pour l’étude de l’histoire occidentale, sa pertinence pour les paroisses et les autorités ecclésiastiques russes doit par conséquent être éprouvée. Dans ce contexte, le modèle central du « principe électoral » est à reconsidérer, modèle selon lequel les paroisses désignaient elles‑mêmes leurs prêtres par la voie électorale. Une application appropriée de la « discipline sociale » met au jour l’établissement de nouvelles normes et le renforcement de normes déjà existantes depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, incluant une forte influence des évaluations catholiques et uniates de la période jusqu’à l’incorporation de la métropolie de Kiev. En réalité, « la discipline sociale » en tant que processus impliquant aussi l’autonomie de la paroisse sur le long terme conduit à l’amélioration du profil professionnel du clergé paroissial.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Applying “social discipline” to early Modern Russia: Methodological remarks
The parish and the elected priest in the 16th and 17th century: Opening a closed cosmos?
The normative side of reforms 1666/7 – 1722: New structures and new ideals
Did it Work?
Conclusions

Aperçu du texte

Parish life and parish priests belong to the classical subjects of Russian church history. So the issue is anything but new for research. We already have a threefold layer of highly instructive studies published in recent decades, extensive chapters in classical compendiums of church history, and—last not least—an abundance of first‑hand explorations in Russian journals since the late 19th century. The image of the parish priest of Russia’s early modern period, which emerges from all these studies, is mostly a negative one : ignorant, often drunk, and hardly distinct from the peasants of his parish both financially and culturally. This very image was equally drawn by many foreign travelers in Russia during this period, and through their testimony ultimately made it also into widespread overviews of Russian history of our times.

However, such a stereotype is perhaps distorted and does not entail the complete story. It is the aim of this article to question the established image of the...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alfons Brüning, « Social Discipline among the Russian Orthodox Parish Clergy (17th ‑ 18th Century) », Cahiers du monde russe [En ligne], 58/3 | 2017, mis en ligne le 01 juillet 2019, Consulté le 22 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/10095 ; DOI : 10.4000/monderusse.10095

Haut de page

Auteur

Alfons Brüning

Institute for Eastern Christian Studies, Radboud University Nijmegen (NL), a.bruening@ivoc.ru.nl

Haut de page

Droits d'auteur

2011

Haut de page