Navigation – Plan du site
Arsenij Roginskij (1946-2017)

Arsenij Roginskij : la vérité et le droit

Souvenirs autobiographiques
Arsenij Roginskij
Traduction de Catherine Gousseff
p. 347-368

Note de la rédaction

Traduit de l’allemand par Catherine Gousseff

Ce récit fut enregistré sous forme d’entretien avec Piotr Mitzner, conduit en novembre 1995 et août 1996 à Moscou et publié en polonais sous le titre « Za naszą i waszą przeszłość [Pour notre passé et le vôtre] », Karta, 20, 1996, p. 23‑42. Il fut par la suite publié en allemand dans cette même revue et republié par Osteuropa sous le titre « Arsenij Roginskij : Wahreit und Recht » (67 (11‑12), 2017, p. 15‑36) dans le numéro spécial que cette revue consacra à Arsenij Roginskij.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Jeunesse à Leningrad
Études chez Lotman
La naissance du mouvement dissident
La quête de la vérité sur le passé
Pamjat´ — Publier en samizdat
Arrestation et prison
La vie en camp
Les difficultés de la liberté
Le début de Memorial
Histoire et droits de l’homme

Aperçu du texte

J’ai cinq ans. Je cours dans la rue, derrière moi un groupe de gosses du même âge qui crient « Ton père est au camp, ton père est au camp ! ». En plus, je suis juif.

Mon père était né dans une bourgade de Biélorussie. Il avait fini l’école polytechnique de Leningrad et travaillait comme chef d’atelier dans l’une des usines locales. En 1938, il fut arrêté et envoyé en camp. Maman survécut avec les enfants, Kira et Micha, au premier hiver du blocus de Leningrad. Par la suite, ils furent évacués à Tachkent. En 1944, quand ils apprirent que mon père avait purgé sa peine mais n’avait pas été autorisé à quitter le camp, ils partirent vers le Nord et la famille fut de nouveau réunie.

Elle habitait dans une petite maison de la zone de production du camp, à Vel´sk dans l’oblast d’Arhangel´sk. C’est là que je suis venu au monde (plus tard — en tant que détenu — je passerai deux fois par le camp de transit de Vel´sk. À l’époque, je pensais même qu’ils allaient m’y laisser et que le destin se rép...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arsenij Roginskij, « Arsenij Roginskij : la vérité et le droit », Cahiers du monde russe [En ligne], 59/2-3 | 2018, mis en ligne le 01 avril 2018, Consulté le 18 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/10453

Haut de page

Auteur

Arsenij Roginskij

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page