Navigation – Plan du site
Dimensions transnationales : interdépendances et impératifs d’une présence sur la scène mondiale

Yugoslav Nuclear Diplomacy between the Soviet Union and the United States in the Early and Mid‑Cold War

La diplomatie nucléaire de la Yougoslavie avec l’URSS et les États‑Unis pendant la première moitié de la guerre froide
Carla Konta
p. 417-440

Résumés

Dans cette étude de la diplomatie nucléaire yougoslave avec les deux superpuissances pendant la première moitié de la guerre froide, l’auteure analyse les subtilités de la coopération multilatérale de la Yougoslavie avec des pays situés de part et d’autre du rideau de fer. Sur la base de collections d’archives yougoslaves et de documents d’archives du Département d’État américain, elle montre que la coopération dans le domaine des technologies nucléaires ne reflétait pas entièrement l’alternance de froideur et de dégel dans les relations du pays avec les États‑Unis et l’URSS observée dans d’autres sphères de la politique extérieure. En effet, les relations entre la Yougoslavie et les États‑Unis d’une part et l’URSS de l’autre n’étaient pas contrariées par les événements internationaux qui détérioraient les relations commerciales. L’article examine dans quelle mesure la Yougoslavie montait ses fournisseurs l’un contre l’autre en utilisant les dynamiques des marchés concurrentiels pour obtenir de la technologie nucléaire. L’étude des négociations yougoslaves avec Moscou et Washington révèle la façon dont la Yougoslavie se servait de sa puissance politique douce pour inciter les superpuissances à se faire concurrence. L’auteure étudie la façon dont l’assistance nucléaire apportée à la Yougoslavie par la Commission de l’énergie atomique des États‑Unis, qui faisait partie du plan de sécurité nationale du président Eisenhower, servait une politique antisoviétique qui voulait restreindre l’assistance nucléaire de l’URSS et par là son influence politique. Enfin, l’étude montre qu’en s’intéressant au programme nucléaire de la Yougoslavie, l’URSS cherchait à resserrer ses relations politiques avec ce pays.

Haut de page

Note de l'auteur

This study forms part of the project “Nuclear Research and Technology during the Cold War. Influences and Exchanges between the United States, Western, and East‑Central Europe” (2017–2018) headed by Prof. Elisabetta Vezzosi, University of Trieste. The research was possible thanks to financial support from CERIC‑ERIC and the University of Trieste. Special acknowledgement goes to Dragan Teodošić (Yugoslav Archives, Belgrade) and the staff of the U.S. National Archives at College Park (Maryland, USA). Last but not least, I would like to thank Stefan Guth and the various readers of the article for their advice and guidance.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Between non‑alignment and new/old alliances
Searching for technology
The peaceful atom goes global
Negotiations and competition
The Americans move ahead
Yugoslav nuclear diplomacy between foreign policy and Cold War
Conclusions

Aperçu du texte

One thing is clear to everyone – that you work for peaceful purposes. We have no pretensions to create something that would serve the devastation and destruction of human life.
President Josip Broz Tito to Vinča scientists upon the inauguration of the first Yugoslav nuclear reactor, 17 May 1958

Yugoslavia was a crucial player in the Cold War confrontations between the Soviet Union and the United States in Europe, and even beyond. This southeastern European country situated on the Balkan peninsula, with a population of around 19 million by the late 1950s, mattered very little to the two superpowers before 1948. Then, in June, Stalin expelled the Yugoslav Communist Party (YCP) from the Cominform, accusing it of disloyalty to Marxist and Leninist ideals. In fact, as Jeronim Perović assessed, it was Tito’s expansionist ambitions concerning Greece, Bulgaria and Albania that irritated the Soviet dictator and caused the Soviet–Yugoslav impasse. Due to Soviet economic sanctions, and faced wit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Carla Konta, « Yugoslav Nuclear Diplomacy between the Soviet Union and the United States in the Early and Mid‑Cold War », Cahiers du monde russe [En ligne], 60/2-3 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, Consulté le 03 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/11239 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.11239

Haut de page

Auteur

Carla Konta

University of Rijeka, Faculty of Humanities and Social Sciences, ckonta@uniri.hr

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page