Navigation – Plan du site

AccueilNuméros60/2-3Secret, publicité et recadrage de...Beyond the Nuclear Epicenter

Secret, publicité et recadrage des héritages : pratiques sociales discursives

Beyond the Nuclear Epicenter

Health research, knowledge infrastructures and secrecy at Semipalatinsk
Au‑delà de l’épicentre nucléaire : recherche sur la santé, infrastructures du savoir et culture du secret à Semipalatinsk
Susanne Bauer
p. 493-516

Résumés

L’article décrit les configurations du savoir et le secret dans la recherche scientifique sur les effets sanitaires des essais nucléaires de Semipalatinsk. Cette recherche n’a pas débuté à l’avènement de l’ère postsoviétique : elle se menait déjà à la fin des années 1950 dans le contexte scientifique et technologique de la guerre froide. Afin de cerner les changements survenus dans les politiques qui ont configuré et reconfiguré la recherche sur la radioactivité dans la région de Semipalatinsk, l’auteure concentre son étude sur quatre ensembles de documents traitant des effets sanitaires des retombées nucléaires. Elle en examine les cadres de référence et les méthodes, depuis les premières études sur les effets sanitaires pendant la période khrouchtchévienne jusqu’à l’épidémiologie des radiations dans le Kazakhstan postsoviétique. Elle démontre que les dispositifs et les procédés de production du savoir des épidémiologistes sont encore influencés par les infrastructures et les schémas de la guerre froide. La vie et la mort des habitants de cette région de la steppe kazakh étaient en jeu dans la collecte et le traitement de données scientifiques visant à la production de savoir. Malgré la fermeture du site, les infrastructures du savoir nucléaire datant de la guerre froide existent toujours dans la recherche sur la radioactivité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Semipalatinsk as a laboratory : Segments and layers of radiation data
1958. Official but secret : Regional pathology inspection finds chronic radiation disease
1978. At a distance : State radiation epidemiology within Soviet closed science
1992. Science for mitigation : Rapid radiation risk zoning
2002. Estimating risk : Enrolling Semipalatinsk in global regulatory science
Conclusions

Aperçu du texte

On December 1, 2010 at the opening of the summit of the Organization for Security and Co‑operation in Europe (OSCE) in Astana, the world was presented with a post‑Soviet success story. The summit’s host, President Nursultan Nazarbaev, presented the Republic of Kazakhstan as a country now free from nuclear weapons, a story of denuclearization that was echoed in many speeches at the conference. The UN ambassador praised post‑Soviet nuclear disarmament in Central Asia and the new governments’ closure of the “Semipalatinsk nuclear test site” (SNTS): “Thanks to the extraordinary and visionary leadership of President Nazarbayev of Kazakhstan, Semipalatinsk has been transformed from a place of dread to a symbol of hope. What was once ground zero is today the epicentre of the Central Asia Nuclear Weapons Free Zone.” Branding the Central Asian Republic of Kazakhstan in terms of its role in ending Cold War deterrence was aimed at an international audience. Yet the success story of denucleariz...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Susanne Bauer, « Beyond the Nuclear Epicenter », Cahiers du monde russe [En ligne], 60/2-3 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, Consulté le 26 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/11271 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.11271

Haut de page

Auteur

Susanne Bauer

University of Oslo TIK Centre for Technology, Innovation and Culture, susanne.bauer@tik.uio.no

Haut de page

Droits d'auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search