Navigation – Plan du site

AccueilNuméros62/2-3Documenting the queer self: Kaspa...

Documenting the queer self: Kaspars Aleksandrs Irbe (1906-1996) in between unofficial sexual knowledge and medical-legal regulation in Soviet Latvia

Documenter le rapport à soi en tant que sujet queer : Kaspars Aleksandrs Irbe (1906-1996), entre un savoir sexuel non officiel et la régulation médico-légale en Lettonie soviétique
Ineta Lipša
p. 415-442

Résumés

Se fondant sur l’analyse narrative du journal intime qu’un Letton queer, Kaspars Aleksandrs Irbe (1906-1996), a tenu régulièrement de 1940 à 1996, l’article étudie trois thématiques sur lesquelles Irbe se fonde pour documenter son rapport à soi en tant que sujet queer. La première est un savoir sur la sexualité dont il se dote à partir des années 1950 en lisant des ouvrages de sexologues du début du xxe siècle, publiés en allemand avant la Seconde Guerre mondiale, mais depuis inaccessibles au public letton. Une deuxième thématique se dégage : l’auto-identification ainsi que l’identification des autres auxquelles Irbe procède à partir de ce savoir sur la sexualité qu’il s’est constitué mais en puisant aussi dans la mythologie classique. Enfin, une troisième thématique apparaît quand il interprète son expérience en recourant à la notion de pulsions qui, soit relèveraient de force obscures (sexuelles) soit de la clarté (spirituelle).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

The author and self-censorship
Before 1935
Official discourses: Medical-legal regulation
Integrating unofficial sexual knowledge
Self-identification and identification of others
The idea of the light and dark drives
Conclusions

Aperçu du texte

On 22 September, 1994 at the age of 88 Kaspars Aleksandrs Irbe wrote in his personal diary that an article by the Latvian Evangelical Lutheran Consistory had been published in a newspaper, in which homosexuality was condemned and, in accordance with biblical verses, was recognized as a mortal sin. He commented briefly:

Homosexuals should not boast too openly about their misfortune – by holding demonstrations, etc. – but one should not be punished or persecuted, because a person is not guilty for being tormented with great force by such urges. After all, this has been acknowledged by prominent scientists around the world.

Later he commented on news in the press of pride events abroad. Although Irbe puts a question mark at the end of the sentence, thus questioning the statement, he refers to homosexuality as “an abnormality – a misfortune”. “Should one’s abnormality-misfortune be demonstrated in this way?” – he questioned this himself. Despite accepting his queer sexuality as normal sin...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ineta Lipša, « Documenting the queer self: Kaspars Aleksandrs Irbe (1906-1996) in between unofficial sexual knowledge and medical-legal regulation in Soviet Latvia »Cahiers du monde russe, 62/2-3 | 2021, 415-442.

Référence électronique

Ineta Lipša, « Documenting the queer self: Kaspars Aleksandrs Irbe (1906-1996) in between unofficial sexual knowledge and medical-legal regulation in Soviet Latvia »Cahiers du monde russe [En ligne], 62/2-3 | 2021, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 06 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/12489 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.12489

Haut de page

Auteur

Ineta Lipša

Institute of Literature, Folklore and Art of the University of Latvia
lipsa.ineta[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales, Paris.

Haut de page
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search