Navigation – Plan du site

AccueilNuméros63/3-4Dossier. L’Est socialiste et le S...L’Algérie et les pays de l’Est : ...

Dossier. L’Est socialiste et le Sud : coopération éducative et formation des élites

L’Algérie et les pays de l’Est : coopération éducative et formation des étudiants, histoire et héritages

Algeria and the Eastern bloc: Educational cooperation and students’ training, history and legacies
Constantin Katsakioris
p. 743-766

Résumés

Pendant près de trois décennies, l’Algérie mena une coopération éducative étroite avec les pays de l’Est. Alors que l’Union soviétique établissait en Algérie d’importants centres d’enseignement technique, des milliers d’Algériens étaient formés dans les grandes universités des pays socialistes. De retour au pays, ils occupaient des postes à responsabilité, enseignaient et jouaient un rôle éminent dans les domaines artistique et culturel. L’article examine cette coopération éducative qui unit l’Algérie aux pays de l’Est entre la guerre d’indépendance algérienne et l’effondrement du socialisme, qui survint, de part et d’autre, de manière quasi simultanée. Il entend dégager les formes, les dimensions, l’évolution, ainsi que les héritages issus de ces relations. Les projets réalisés, les carrières et l’œuvre des diplômés témoignent du caractère particulièrement fructueux de cette coopération éducative.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Les premiers étudiants algériens à l’Est
Des organisations de jeunesse aux États : l’évolution de la coopération
Engagements politiques et expériences après l’indépendance
Les fruits de l’aide éducative
Conclusion

Aperçu du texte

Le présent article vise à revisiter l’histoire de la formation des étudiants algériens dans les pays de l’Est depuis la guerre d’indépendance de l’Algérie au milieu des années cinquante jusqu’à la fin de la guerre froide, ainsi que la coopération éducative qui s’est développée entre l’Algérie et l’URSS à l’époque postcoloniale. Il examinera dans un premier temps les visées et les politiques mises en place, notamment l’octroi de bourses par les pays d’accueil. Nous nous proposons de brosser ici le tableau de cette coopération en nous interrogeant, de part et d’autre, sur le sens de cette collaboration et son poids dans les relations bilatérales. Nous reviendrons ainsi sur les expériences d’étudiants algériens, principalement en Union soviétique et en République démocratique allemande (RDA), afin de mettre en perspective les écrits de ces anciens étudiants avec les informations recueillies dans les archives. Nous examinerons ensuite les effets de l’aide et de la coopération en termes ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constantin Katsakioris, « L’Algérie et les pays de l’Est : coopération éducative et formation des étudiants, histoire et héritages »Cahiers du monde russe, 63/3-4 | 2022, 743-766.

Référence électronique

Constantin Katsakioris, « L’Algérie et les pays de l’Est : coopération éducative et formation des étudiants, histoire et héritages »Cahiers du monde russe [En ligne], 63/3-4 | 2022, mis en ligne le 04 janvier 2025, consulté le 07 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/13318 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.13318

Haut de page

Auteur

Constantin Katsakioris

Institut d’histoire mondiale
Université Charles, Prague
Centre d’études sur l’enseignement supérieur « Ali Mazrui », Université de Johannesburg
Konstantinos.Katsakioris[at]ff.cuni.cz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search