Navigation – Plan du site

AccueilNuméros64/1Dossier. Histoires économiques de...Constructing the average worker’s...

Dossier. Histoires économiques de l’Union soviétique

Constructing the average worker’s family budget after Stalin

L’élaboration du budget moyen d’une famille d’ouvriers dans la période poststalinienne
Kristy Ironside
p. 87-108

Résumés

L’article examine des études relatives au budget familial « moyen » publiées à l’ère de Hruščev, après le XXe congrès du parti de février 1956 et la promesse du pouvoir soviétique de mieux répondre aux besoins matériels de la population. Bien que présentées comme un reflet objectif de la réalité mettant en valeur l’autorité des experts en statistiques et le pouvoir des chiffres, ces études offraient en fait des constructions idéalisées de la composition des familles et de leurs pratiques économiques ainsi que des présomptions genrées sur la contribution des hommes et des femmes au budget domestique normatif. En même temps, ces études jouaient un rôle pédagogique important à cette époque, car elles contribuaient à expliquer les avantages qu’il y avait à se détourner des politiques staliniennes, tels le stakhanovisme et les réductions de prix systématiques, vers des politiques moins flagrantes, mais, était-il expliqué, manifestement plus avantageuses, tels les « revenus invisibles » des ouvriers provenant des prestations gratuites, ou hautement subventionnées, de l’État-providence.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

The statistically ‘average’ Soviet family
Model (male) breadwinners and (female) consumers
Rising state payments and “invisible earnings”
Conclusion

Aperçu du texte

A February 1957 feature article in Komsomol´skaia pravda invited readers to take a look at the Andrianovs’ family budget and “judge for themselves” what the year 1956 had brought to this ‘average’ worker household of seven people: Semen Alekseevich, a skilled worker in an automotive factory, his wife Anastasia Grigor´evna, a coatroom attendant, and their five children. As the figures demonstrated, the family’s living standards had noticeably improved since last year: they had consumed more food and had bought more consumer goods and, just as importantly, they had spent less money on these purchases (Figure 1). Their living standards were well above those of a comparable working-class family in 1913 before World War One and the October Revolution. It was true that, in 1956, Anastasia Grigor´evna spent 1654 rubles on food that would have cost only 76.25 rubles for the same products in 1913, and food constituted around 50-60% of the Andrianovs’ expenses, while it would have constituted...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kristy Ironside, « Constructing the average worker’s family budget after Stalin »Cahiers du monde russe, 64/1 | 2023, 87-108.

Référence électronique

Kristy Ironside, « Constructing the average worker’s family budget after Stalin »Cahiers du monde russe [En ligne], 64/1 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 11 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/13939 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.13939

Haut de page

Auteur

Kristy Ironside

McGill University
kristy.ironside[at]mcgill.ca

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search