Navigation – Plan du site

AccueilNuméros64/1Dossier. Histoires économiques de...Help at all Costs: Food loans and...

Dossier. Histoires économiques de l’Union soviétique

Help at all Costs: Food loans and famine relief in the late Russian Empire

Quoi qu’il en coûte : prêts alimentaires et aide aux victimes de la famine dans l’Empire russe tardif
Immo Rebitschek
p. 199-226

Résumés

L’Empire russe tardif disposait d’un système unique d’aide aux victimes de la famine qui apportait de l’aide alimentaire à crédit. Aucun autre État n’a aussi massivement mis en œuvre l’endettement dans la prévention de la famine dans sa population. L’article analyse une opération d’aide aux victimes de la famine entre 1891 et 1893 et étudie les raisons pour lesquelles l’Empire russe avait majoritairement recours aux prêts alimentaires pour faire face à la menace de famine. Il montre la dépendance structurelle et culturelle de l’État à l’égard de ce système coûteux et financier, le fonctionnement et le degré d’efficacité de celui-ci, qui n’était aucunement conçu pour être humanitaire mais qui, en substance, sauva des millions de vies. Il montre également comment les craintes culturelles liées à l’endettement et à l’improductivité de la paysannerie freinèrent les opérations d’assistance, mais aussi comment elles incitèrent l’État à transformer ses prêts en dons. L’autocratie répondit aux besoins sociaux systématiquement en équilibrant l’humanitaire et la responsabilité comptable.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Food loans in the system of famine relief: structures and premises
Central perspectives on the food loan operation
Lessons from the region
Collecting debt
Conclusion and outlook

Aperçu du texte

“There has never been and never can be a situation, in which Russia would not have enough grain to feed her population.”

Aleksei Ermolov had both the expertise and the reputation to make a statement so confident. In 1909, Russia’s former Minister for Agriculture was a leading expert on the “food issue” (prodovol´stvennoe delo) in the country and, looking back at no less than seven severe food crises in the past 20 years, he made clear: Russia had no food problem but a distribution problem. Ermolov’s observation illustrates the significance of the “food issue” not only as major political subject in its own right, but as an actual field of governance. More importantly, he anticipated what would be consensus among scholars decades later: that there is no direct line between crop failure and famine.

Amartya Sen has shown how in order to understand the emergence of hunger one must not ask what resources do exist but rather who commands them to what end. Market and ownership dynamics decide...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Immo Rebitschek, « Help at all Costs: Food loans and famine relief in the late Russian Empire »Cahiers du monde russe, 64/1 | 2023, 199-226.

Référence électronique

Immo Rebitschek, « Help at all Costs: Food loans and famine relief in the late Russian Empire »Cahiers du monde russe [En ligne], 64/1 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 21 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/monderusse/13965 ; DOI : https://doi.org/10.4000/monderusse.13965

Haut de page

Auteur

Immo Rebitschek

Friedrich-Schiller-University Jena
immo.rebitschek[at]uni-jena.de

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search