Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Présentation de la revue

La revue Mots. Les langages du politique s’inscrit dans une perspective interdisciplinaire, à la croisée des Sciences du langage, des Sciences du politique et des Sciences de l’information et de la communication. Mots. Les langages du politique publie des dossiers thématiques, des articles en rubriques « Varia », « Méthodologie » ou « Mots en politique », des notes de recherche, des comptes-rendus de lecture, une bibliographie des publications sur les langages du politique. Les articles sont publiés en français et sont accompagnés de résumés avec mots clés en français, anglais et espagnol.

La revue Mots. Les langages du politique est publiée avec l’appui scientifique du CEDITEC (EA 3119, Université Paris-Est-Créteil), du CRAPE-ARENES (UMR CNRS 6051, Université Rennes 1, Sciences Po Rennes, EHESP), de DIPRALANG (EA 739, Université Paul-Valéry-Montpellier 3), d’ICAR (UMR CNRS 5191, Université Lumière Lyon 2, ENS de Lyon), du LERASS (EA 827, Université Paul Sabatier-Toulouse 3), de Triangle (UMR CNRS 5206, ENS de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Sciences Po Lyon) et de la Société d’étude des langages du politique (SELP).



Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

Dernier numéro en ligne
119/2019
Les mots de l’écologie

The words of ecology
Las palabras de la ecología
Sous la direction de Valérie BONNET et Albane GESLIN

25 ans après la parution d’un numéro sur les discours de l’écologie politique, la revue Mots a invité les chercheurs à reprendre ce chantier. La communauté académique a amplement répondu à cet appel puisque la revue a reçu de nombreuses propositions d’articles selon une grande diversité de perspectives. Le présent volume constitue un aperçu de la vitalité de la recherche en matière d’analyse des discours écologistes et environnementalistes, recherche qui s’intéresse tant aux niveaux sémantique et lexical qu’aux niveaux discursif et conceptuel. Les controverses et l’acceptabilité lexicale occupent une place centrale dans les univers rhétoriques analysés par les différents articles proposés dans le dossier. Sont également interrogées les questions de mémoire, de percolation et de circulation des discours, des topiques et des mots dans l’espace, dans le temps mais aussi entre les groupes, partisans ou antagonistes. Mais c’est également la perception de l’avenir, point de fuite des questions environnementales qui est ici abordée.

Actualités