Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Présentation de la revue

La revue Mots. Les langages du politique s’inscrit dans une perspective interdisciplinaire, à la croisée des Sciences du langage, des Sciences du politique et des Sciences de l’information et de la communication. Mots. Les langages du politique publie des dossiers thématiques, des articles en rubriques « Varia », « Méthodologie » ou « Mots en politique », des notes de recherche, des comptes-rendus de lecture, une bibliographie des publications sur les langages du politique. Les articles sont publiés en français et sont accompagnés de résumés avec mots clés en français, anglais et espagnol.

La revue Mots. Les langages du politique est publiée avec l’appui scientifique du CEDITEC (EA 3119, Université Paris-Est-Créteil), du CRAPE-ARENES (UMR CNRS 6051, Université Rennes 1, Sciences Po Rennes, EHESP), de DIPRALANG (EA 739, Université Paul-Valéry-Montpellier 3), d’ICAR (UMR CNRS 5191, Université Lumière Lyon 2, ENS de Lyon), du LERASS (EA 827, Université Paul Sabatier-Toulouse 3), de Triangle (UMR CNRS 5206, ENS de Lyon, Université Lumière Lyon 2, Sciences Po Lyon) et de la Société d’étude des langages du politique (SELP).



Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

Dernier numéro en ligne
118/2018
Discours post-attentats

Post-terror attack discourse
Post-atentados discursos
Sous la direction de Gérôme Truc, Christian Le Bart et Émilie Née

Les attentats qui ont frappé la France en 2015-2016 ont donné lieu à de nombreux commentaires, d’abord journalistiques et politiques. L’objectif de ce dossier est tout à la fois d’analyser le déploiement de ces discours post-attentats et de les mettre en perspective par rapport à d’autres attentats survenus par le passé, en France ou ailleurs dans le monde. Sont ainsi étudiés les discours médiatiques bien sûr, ainsi que ceux des autorités politiques au plus haut niveau de l’État, mais également, à partir de supports variés, ceux des intellectuels, experts, et simples citoyens ordinaires. Les articles interrogent en particulier la place qu’occupent dans ces discours les émotions, les modalités de cadrage de l’événement terroriste qui s’y déploient, et la portée du consensus qui les traverse. Ce faisant, ils mettent en lumière la façon dont, par-delà la pluralité des registres et tonalités discursives, se constitue un discours politico-médiatique dominant porteur d’injonctions à se sentir concerné à fortes charge émotionnelle et valeur normative. Ils interrogent aussi la contradiction entre ces injonctions et des appels à la rationalité qui invitent à dépasser l’émotion pour identifier avec lucidité les causes du terrorisme et réagir efficacement aux attentats.

Actualités

Calenda - Études du politique

Laboratoire Triangle