Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Définir « les Français », une question de race ? Analyse des formes de racisation dans les débats parlementaires sur la nationalité et l’immigration (1981-2012)

Defining “the French”: a racial issue? Analyzing the forms of racialization in parliamentary debates about citizenship and immigration (1981-2012)
¿Definir al Francés como raza? Análisis de las formas de racisación en los debates parlementarios sobre la nacionalidad y la inmigración (1981-2012)
Yumiko Tahata
p. 39-54

Résumés

En analysant un corpus de débats à l’Assemblée nationale sur la naturalisation et sur l’immigration entre 1981 et 2012, l’article propose d’interroger les usages du mot race et son activation comme concept à travers la conceptualisation du « Français ». Une double évolution de formes de racisation observée – du racisme classique au racisme culturel et civique « sans race », et du racisme fondé sur le rapport majoritaire/minoritaire au racisme basé sur l’incompatibilité aux particularités du dominant – nous amène à questionner la portée des concepts de racisme et de racisation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Corpus et méthodologie
La transition du « Français » majoritaire au « Français » autocatégorisé
Racisme « classique » et racisme « sans race » culturel et civique : un changement de ciblage des supports d’essentialisation
Définition et distinction raciale « classique »
Deux formes de racisme sans race

Aperçu du texte

Cet article a pour objet la référence à la race comme critère de la distinction entre Français et étrangers ou entre différentes « catégories » de Français, et son activation comme concept dans les débats politiques sur l’immigration et la nationalité. Comme l’a bien relevé Magali Bessone, la race est un concept mobile dont le référent est un groupe fluctuant (Bessone, 2013, p. 113). Il s’agira d’examiner son opérativité à travers les usages du mot, mais aussi des différentes formes discursives que prend la désignation de groupes présentés comme porteurs de différences irréductibles et essentialisées, situés de part et d’autre d’une frontière d’appartenance nationale.

Il convient de clarifier au préalable quelques points importants sur les définitions et les extensions des concepts de race et de racisme. Premièrement, cet article prend en compte deux définitions qui divergent en termes de critères de différenciation : un racisme naturaliste ou classique qui se fonde sur les différenc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yumiko Tahata, « Définir « les Français », une question de race ? Analyse des formes de racisation dans les débats parlementaires sur la nationalité et l’immigration (1981-2012) », Mots. Les langages du politique [En ligne], 116 | 2018, mis en ligne le 23 février 2020, consulté le 22 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/mots/23050 ; DOI : 10.4000/mots.23050

Haut de page

Auteur

Yumiko Tahata

Université Nice-Sophia-Antipolis, URMIS (UMR 8245 [CNRS] et UMR 205 [IRD]) – ytahata@unice.fr

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page