Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Réactions post-attentats en France et en Belgique : étude comparative des discours de l’exécutif politique

Political reactions after terrorist attacks in France and in Belgium: comparative discursive study of the executive
Reacciones post-atentados en Francia y en Bélgica: estudio comparativo de los discursos del ejecutivo político
Albin Wagener
p. 111-130

Résumés

La France et la Belgique ont toutes deux été frappées par des attentats terroristes, respectivement en 2015 et en 2016. Cependant, les réactions des exécutifs politiques des deux pays face à ces tragédies ont été très différentes. Le présent article propose une analyse de discours critique des corpus liés aux réactions des exécutifs des deux pays, à travers une étude pragmatique et déictique.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’analyse de discours comme accès aux représentations
Une théorie systémique du discours
Méthodologie d’analyse systémique du discours
Étude du corpus : occurrences, fréquences et collocations
Présentation et analyse lexicométrique
Cooccurrences lexicales et nœuds sémantiques
Interprétation sémantico-pragmatique
Présentation des classes sémantiques
Modélisation des espaces déictiques
Discussion

Aperçu du texte

Les attentats du vendredi 13 novembre 2015 en France et du mardi 22 mars 2016 en Belgique ont déclenché une forte couverture médiatique en marquant durablement les esprits dans les deux pays. Dans les deux cas, le mode opératoire semble similaire à plus d’un titre : les deux capitales ont été touchées en plusieurs endroits le même jour, donnant lieu à des scènes de panique et à des réactions immédiates des deux États et de leurs classes politiques respectives. À la suite de ces attentats, la République belge et la République française sont intervenues pour mettre en œuvre des réactions politiques, d’ordre militaire et administratif, censées garantir la sécurité des citoyens et faire en sorte d’abaisser le risque d’attentat sur le territoire national. Dans ces deux séquences douloureuses, c’est d’abord le pouvoir exécutif qui se doit d’assurer cette double mission, notamment à travers deux hommes politiques : le président de la République François Hollande en France, et le Premier mi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Albin Wagener, « Réactions post-attentats en France et en Belgique : étude comparative des discours de l’exécutif politique », Mots. Les langages du politique [En ligne], 116 | 2018, mis en ligne le 23 février 2020, consulté le 15 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/mots/23080 ; DOI : 10.4000/mots.23080

Haut de page

Auteur

Albin Wagener

Université de Nantes, CoDiRe/R2DIP/Cleverance – albin.wagener@gmail.com

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page