Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

La controverse du « gaz de charbon » en France (2006-2018) : conflits de nomination et mise en question de la neutralité de l’expertise

The controversy over “coal gas” in France (2006-2018): naming conflicts and the questioning of expertise neutrality
La controversia del «gas de carbón» en Francia (2006-2018): conflictos de designación y el cuestionamiento de la neutralidad de los conocimientos especializados
Marieke Stein
p. 69-85

Résumés

Depuis plusieurs années se développe dans l’est et le nord de la France une controverse autour de forages exploratoires de « gaz de couche de charbon », également désigné comme « gaz de couche », « de houille », puis « de charbon », et même comme « grisou ». Ces désignations, évolutives et non stabilisées, sont au cœur d’une vive « controverse d’étiquetage » entre « pros » et « antis », qui parcourt aussi bien les discours des différentes parties prenantes de cette controverse que les textes de presse et les rapports institutionnels, techniques ou scientifiques sur le sujet. L’analyse de ce conflit de nomination évolutif montre qu’il vise, pour les acteurs respectifs, à imposer dans l’espace public une dénomination axiologiquement marquée de cet hydrocarbure afin de peser sur les représentations de son exploitation. Cet article décrit les fonctionnements et les enjeux argumentatifs, stratégiques et sociopolitiques de ces désignations, par une approche à la fois lexicologique et rhétorique qui permet de préciser les axiologies à l’œuvre derrière les choix de dénomination, jusque dans le discours d’expertise.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le Coal Bed Methane : une énergie nouvelle aux désignations changeantes
Stratégie du flou et communication d’acceptabilité : les effets argumentatifs et les connotations mémorielles des désignations choisies
« Gaz de charbon », une tentative de clarification institutionnelle ?
Du côté des experts, quelle axiologie pour le lexique ?

Aperçu du texte

L’analyse des désignations et de la valeur argumentative du lexique a déjà donné lieu à maints fructueux articles dédiés à l’étude des fonctionnements discursifs et des « enjeux argumentatifs de la nomination » (Amossy, Koren, 2010, p. 16) dans les champs politiques ou sociétaux. Ont été étudiés, par exemple, les lexèmes « communauté » (Lecolle, 2007), « camp de concentration » (Krieg-Planque, 2000), « développement durable » (Krieg-Planque, 2010), « génocide » (Angenot, 2014) et, plus largement, le lexique des discours xénophobes contemporains (Breton, 1997). S’inscrivant dans les mêmes perspectives de recherche, la présente contribution s’intéresse toutefois à un autre champ, le champ techno-scientifique. Dans les domaines scientifique, technique et industriel, le lexique, qui emprunte souvent à des « langues de spécialité », pourrait sembler régulé par la science, déterminé par une rationalité plus grande, un rapport au réel plus immédiat, et donc ne pas présenter la même « épais...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marieke Stein, « La controverse du « gaz de charbon » en France (2006-2018) : conflits de nomination et mise en question de la neutralité de l’expertise », Mots. Les langages du politique [En ligne], 119 | 2019, mis en ligne le 05 mars 2022, consulté le 23 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/mots/24390 ; DOI : 10.4000/mots.24390

Haut de page

Auteur

Marieke Stein

Université de Lorraine, CREM

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page