Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Du Parti ouvrier social-démocrate russe au Parti communiste d’Union soviétique : une série de noms programmatiques

From the Russian Social Democratic Labor Party to the Communist Party of the Soviet Union. A series of programmatic names
Del Partido obrero social democrata ruso al Partido comunista de la Unión Soviética. Una serie de denominaciones programáticas
Dominique Colas
p. 39-55

Résumés

En 1898, le « Parti ouvrier social-démocrate russe » fut fondé et baptisé ; il fut renommé en 1918 « Parti communiste (bolchevik) de Russie », puis en 1952 « Parti communiste d’Union soviétique ». Selon une théorisation, d’abord due à Lénine, ces trois noms ont en commun une valorisation de « parti », forme supérieure de l’organisation politique, et de nommer les étapes de l’histoire à venir. Il s’agit donc de dénominations programmatiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

La naissance du Parti ouvrier social-démocrate russe 
Lénine veut changer le nom du parti pour parti communiste en avril 1917
Le changement de nom au VIIe Congrès du parti
L’Internationale communiste impose un nom aux partis communistes et stigmatise la qualification de « social-démocrate »
Du PC(b)R au PCUS
Le nom du parti communiste comme nom propre programmatique

Aperçu du texte

Une poignée de militants, treize, réunis en congrès à Minsk en mars 1898, créèrent et baptisèrent le Parti ouvrier social-démocrate russe. Vingt ans plus tard, lors du VIIe Congrès de ce parti, son nom fut modifié, sous l’impulsion de Lénine, en Parti communiste (bolchevik) de Russie. Ce bouleversement de dénomination lié à la révolution n’entraîna pas une nouvelle fondation du parti, si bien que l’on conserva le numéro ordinal des congrès du parti. Et ce fut son XIXe Congrès, en 1952, qui en changea le nom pour celui de Parti communiste d’Union soviétique. Sous cet intitulé il disparut en 1991 pour ne rester qu’un signifiant lié à un référent évanoui, alors que se disloquait l’État dont il avait été, selon la Constitution de l’URSS de 1977 (art. 6), la « force » qui le dirigeait et le « noyau » de toutes ses institutions politiques et sociales.

Nous suivrons ces transformations onomastiques étape par étape en accordant une place à l’exportation hors Russie et URSS du nom du parti. S...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Colas, « Du Parti ouvrier social-démocrate russe au Parti communiste d’Union soviétique : une série de noms programmatiques », Mots. Les langages du politique [En ligne], 120 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 21 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/mots/25174 ; DOI : 10.4000/mots.25174

Haut de page

Auteur

Dominique Colas

Professeur émérite à Sciences Po Paris et chercheur au CERI (CNRS/FNSP)

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page