Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Identité verbale et modèles d’expression dans les lettres de poilus

Verbal identity and expression patterns in letters from the First World War
Identidad verbal y modelos de expresión en las cartas de los soldados franceses de la Primera Guerra Mundial
Anne-Laure Kiviniemi
p. 109-130

Résumés

Cet article se penche sur l’identité verbale construite dans les lettres de poilus : est-elle en prise directe sur les modèles d’écriture avec lesquels les épistoliers ont été familiarisés ? Il importera de déterminer comment les scripteurs usent des pronoms personnels pour manifester leur présence et leurs appartenances.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

La référence personnelle dans les lettres de poilus : vue d’ensemble
Image de soi et construction identitaire individuelle : comment l’épistolier se présente-t-il ?
Image de soi et construction identitaire sociale : comment le scripteur marque-t-il ses appartenances dans la langue ?

Aperçu du texte

D’aucuns se sont déjà installés pour la correspondance. Barque debout, son papier posé à plat sur un carnet dans une anfractuosité de la paroi, semble en proie à une inspiration. Il écrit, écrit, penché, le regard captivé, l’air absorbé d’un cavalier lancé au galop.

Lamuse, qui n’a pas d’imagination, passe son temps, une fois qu’il s’est assis, qu’il a posé sur la pointe matelassée de ses genoux sa pochette de papier et mouillé son crayon-encre, à relire les dernières lettres reçues, et à ne pas savoir quoi dire d’autre que ce qu’il a déjà dit, et à s’entêter à vouloir dire autre chose.

Une douceur de sentimentalité semble répandue sur le petit Eudore qui s’est recroquevillé dans une sorte de niche de terre. Il se recueille, le crayon aux doigts, les yeux sur son papier ; rêveur, il regarde, il dévisage, il voit, et on voit l’autre ciel qui l’éclaire. Son regard va là-bas. Il est agrandi jusqu’à chez lui…

Le moment des lettres est celui où l’on est le plus et le mieux ce que l’on fut. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne-Laure Kiviniemi, « Identité verbale et modèles d’expression dans les lettres de poilus », Mots. Les langages du politique [En ligne], 121 | 2019, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 12 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/mots/25788 ; DOI : 10.4000/mots.25788

Haut de page

Auteur

Anne-Laure Kiviniemi

Université de Jyväskylä

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page