Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros124DossierHeeun-kot, « chanter ensemble » :...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Heeun-kot, « chanter ensemble » : un hymne sur air de « destin commun » pour la Nouvelle-Calédonie ?

Heeun-kot, “singing together”: an anthem with a melody of “common destiny” for New Caledonia?
Heeun-kot, «canten juntos»: un himno con una melodía de «destino común» para Nueva Caledonia?
Stéphanie Geneix-Rabault, Anne-Laure Dotte et Suzie Bearune
p. 25-41

Résumés

Le processus de décolonisation original engagé en Nouvelle-Calédonie depuis les accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998) se caractérise par des dispositions politiques et constitutives visant à reconnaître les pluralités sociales et l’émergence d’une citoyenneté de « destin commun » transcendant les clivages entre communautés. La recherche de symboles étatiques relève également des perspectives législatives programmées, afin d’exprimer, selon les termes de l’Accord de Nouméa, « l’identité kanak et le futur partagé entre tous » comme signe de citoyenneté. Cette contribution interdisciplinaire propose de relier nos analyses pour mettre en partage notre interprétation ethnomusilinguistique des conditions d’émergence de l’hymne calédonien pour en comprendre les caractéristiques langagières, musicales et glottopolitiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contexte sociolinguistique
Un hymne inscrit dans un cadre politico-juridique spécifique
Une « commande institutionnelle » par voie de concours
Mise en place d’un comité ayant pouvoir de jury
Règlement du concours
L’œuvre lauréate et les adaptations exigées
Officialisation et derniers ajustements
Deux langues à chanter, un texte pour rassembler ?
Hymne à la diversité ?
« Un hymne qui ne se chante pas »
Perspectives

Aperçu du texte

Introduction

Le processus de décolonisation de la Nouvelle-Calédonie, engagé depuis les accords de Matignon-Oudinot (1988), puis l’Accord de Nouméa (1998, désormais Accord), se caractérise par des dispositions politiques et constitutives entendant notamment faire reconnaître les pluralités socioculturelles du pays et l’émergence d’une citoyenneté de « destin commun » visant à dépasser les tensions entre communautés en présence : « Le passé a été le temps de la colonisation. Le présent est le temps du partage par le rééquilibrage. L’avenir doit être le temps de l’identité dans un destin commun » (préambule de l’Accord). La situation géographique et économique de la Nouvelle-Calédonie a eu pour effet de faire converger vers le pays diverses populations en différentes temporalités, contribuant à enrichir progressivement sa mosaïque linguistique et culturelle. Dans un contexte sociopolitique sensible, la recherche et la création de symboles souverains tels que le nom du pays, le drapeau,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphanie Geneix-Rabault, Anne-Laure Dotte et Suzie Bearune, « Heeun-kot, « chanter ensemble » : un hymne sur air de « destin commun » pour la Nouvelle-Calédonie ? », Mots. Les langages du politique [En ligne], 124 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 17 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/mots/27057 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.27057

Haut de page

Auteurs

Stéphanie Geneix-Rabault

Université de la Nouvelle-Calédonie-UNC, équipe de recherche ERALO

Anne-Laure Dotte

Université de la Nouvelle-Calédonie-UNC, équipe de recherche ERALO

Suzie Bearune

Université de la Nouvelle-Calédonie-UNC, équipe de recherche ERALO

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search