Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros125Entretien« L’idée d’une réactualisation de...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Entretien

« L’idée d’une réactualisation de la rhétorique est directement liée au rapport qu’une société entretient avec les questions politiques et épistémologiques »

Entretien avec Emmanuelle Danblon réalisé par Valérie Bonnet
“The idea of a re-actualisation of rhetoric is directly linked to a society’s relationship with political and epistemological issues”
«La idea de una reactualización de la retórica está directamente vinculada a la relación que la sociedad mantiene con las cuestiones políticas y epistemológicas»
Emmanuelle Danblon et Valérie Bonnet
p. 111-128

Résumés

Cet entretien est consacré aux enjeux et stratégies de réactualisation de la rhétorique. Il s’intéresse aux moyens de contrecarrer les phénomènes de la post-vérité, du radicalisme et du conspirationnisme et questionne les difficiles articulations entre persuasion et critique. Par-delà les questions épistémologiques, il expose les pratiques d’interdisciplinarité permettant de mettre en place des exercices de rhétorique, afin d’adapter cette discipline à la cité actuelle.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Mots. Les langages du politique : Pouvez-vous nous présenter votre laboratoire, le GRAL, ses orientations épistémologiques et plus spécifiquement vos travaux ?

Emmanuelle Danblon : Je voudrais commencer par remercier chaleureusement l’équipe de la revue Mots qui m’offre cette belle occasion d’expliquer l’esprit de ma recherche en toute liberté. C’est un espace précieux et trop rare dans la communauté de la recherche. Donc, merci !

J’ai fondé le Groupe de recherche en rhétorique et argumentation linguistique (GRAL) en 2006. Il est aujourd’hui connu pour la diffusion de l’héritage rhétorique de l’École de Bruxelles dans une ligne qui va d’Aristote à Chaïm Perelman. J’y défends une vision de la rhétorique qui est à la fois naturaliste et interdisciplinaire. Plus récemment, depuis 2013, nous avons proposé un retour aux exercices de rhétorique tels qu’ils ont été inventés et enseignés par les sophistes. Aristote reste méfiant vis-à-vis des sophistes tout en reconnaissant l’utilité du carac...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmanuelle Danblon et Valérie Bonnet, « « L’idée d’une réactualisation de la rhétorique est directement liée au rapport qu’une société entretient avec les questions politiques et épistémologiques » », Mots. Les langages du politique [En ligne], 125 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 14 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/mots/28133 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.28133

Haut de page

Auteurs

Emmanuelle Danblon

Université libre de Bruxelles, GRAL

Valérie Bonnet

Université Toulouse 3, LERASS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search