Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros126DossierLes habits neufs du travail : l’o...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Les habits neufs du travail : l’offre de missions de service civique

Work’s new clothes: the offer of civic service missions
La nueva forma de «vestir» el trabajo: la oferta de misión de servicio cívico
Dominique Maillard et Camille Noûs
p. 33-52

Résumés

Le service civique n’est pas seulement un projet politique citoyen proposé à la jeunesse ; il est aussi un laboratoire social d’expérimentation de nouvelles activités de travail. Comment caractériser le travail d’engagement dans ce cadre ? À partir de l’analyse d’un large corpus d’offres de mission, cet article s’attache aux procédés d’exposition du travail et aux contenus des activités qui y sont associés. La volonté de construire une société idéale de solidarité se traduit effectivement par un renouvellement des formulations du travail mais, sous une apparence de foisonnement, les intitulés de mission révèlent que l’engagement se cristallise dans une série de mots-clés ou de slogans. Par ailleurs, derrière l’énoncé de ces promesses de changement persistent les mots qui traduisent encore les normes traditionnelles du travail.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Comment le dire ? Les intitulés travaillent la forme et (ré)inventent le travail
De la mise en scène de l’offre à la mise en scène du travail
Périphraser le travail d’engagement
Interpeller et rallier
L’ambassadeur et le volontaire, deux figures emblématiques du service civique
L’engagement en contexte
Un vocabulaire pour chaque « thématique » de mission
Sous les intitulés, les activités
Permanence des normes de travail dans le service civique : texte et sous-texte

Aperçu du texte

Créé en 2010 puis rendu « universel » en 2015, le service civique s’inscrit dans une politique publique qui affirme les valeurs de cohésion sociale et d’engagement citoyen de la jeunesse. Dans cette perspective, la promotion du dispositif s’appuie sur une rhétorique de la responsabilité et de l’intérêt général, l’Agence du service civique ayant choisi pour bannière la formule « En agissant ensemble, on partage le pouvoir d’être utile ». Ce dessein, traduit dans une iconographie où garçons et filles supposés représenter la diversité de la jeunesse composent une seule communauté d’intentions, esquisse le service civique comme une synthèse vertueuse de l’individu et du collectif. Ce faisant, la présentation officielle insiste davantage sur les intentions et les effets du dispositif qu’elle ne fait référence au travail réalisé par les jeunes volontaires dans ce cadre. Florence Ihaddadene (2015) souligne même qu’il s’agit de taire le travail, au profit d’un vocabulaire associé au bénévol...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Maillard et Camille Noûs, « Les habits neufs du travail : l’offre de missions de service civique », Mots. Les langages du politique [En ligne], 126 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/mots/28353 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.28353

Haut de page

Auteurs

Dominique Maillard

Centre d’études et de recherches sur les qualifications

Camille Noûs

Laboratoire Cogitamus / Cogitamus Laboratory

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search