Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros126Dossier« Nous ne sommes pas dupes » : un...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

« Nous ne sommes pas dupes » : une co-énonciation contestataire

“We are not fools”: a co-enunciation to protest
«No somos ingenuos»: una coenunciación para protestar
Agnès Vandevelde-Rougale et Camille Noûs
p. 71-89

Résumés

Cet article s’intéresse à l’expression « nous ne sommes pas dupes » mobilisée en réaction à l’univers de sens proposé par le discours managérial néolibéral. Elle en interroge l’énonciation et la reprise à partir d’une approche articulant analyse du discours et sociologie clinique. Elle questionne également la scène polémique associée à cet énoncé contestataire et son potentiel subversif dans le monde du travail contemporain.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Discours managérial et réflexivité langagière
Propriétés formelles d’un énoncé détachable
Propriétés argumentatives et pragmatiques
Un ensemble complexe de positions
Scène polémique
Contre-discours
Une préconception du discours
Un lieu discursif potentiellement subversif
Surassertion et détachement
Citation aphorisante
« Particitation militante » et sloganisation
Une alerte ?

Aperçu du texte

En 2019, année marquée par des contestations en France et ailleurs contre des réformes socio-économiques et des « systèmes » perçus comme méprisant les revendications des citoyens, circule l’expression « pas dupes ». « Gilets jaunes : nous ne sommes pas dupes ! » est le titre d’une tribune d’un collectif de professionnels de la culture publiée dans le quotidien français Libération le 4 mai 2019, repris comme slogan sur des banderoles de manifestants défilant aux côtés de porteurs de gilets jaunes et en titre d’une interview de l’initiateur de la tribune (Wagner, Leduc, 2019). L’énoncé circule aussi de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie (Bourahla, 2019), où se succèdent pendant plus d’un an des manifestations hebdomadaires contre le pouvoir en place, dans un contexte de précarité économique et sociale. Il s’entend et se lit aussi depuis, par exemple dans un communiqué dénonçant la persistance de la précarité des personnels et étudiants dans l’enseignement supérieur et la rec...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Agnès Vandevelde-Rougale et Camille Noûs, « « Nous ne sommes pas dupes » : une co-énonciation contestataire », Mots. Les langages du politique [En ligne], 126 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/mots/28443 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.28443

Haut de page

Auteurs

Agnès Vandevelde-Rougale

Université de Paris, Laboratoire du changement social et politique (LCSP)

Camille Noûs

Laboratoire Cogitamus / Cogitamus Laboratory

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search