Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros126DossierParler du travail en EHPAD pour m...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Parler du travail en EHPAD pour mettre à distance la maltraitance

Talking about work to avoid responsibility for nursing home abuse
Hablar sobre el trabajo en residencias geriátricas para alejar el maltrato
Sophie Béroud, Cristina Nizzoli et Camille Noûs
p. 91-108

Résumés

En analysant un corpus de livres de témoignage écrits par des salariées travaillant en EHPAD, cet article interroge les raisons qui les ont conduites à se définir comme des lanceuses d’alerte. Le récit précis de leurs conditions de travail sert à faire comprendre comment s’instaurent des situations de maltraitance subies par les résidents, mais aussi par les salariées, celles-ci souffrant de devenir maltraitantes malgré elles. Dans ce contexte, la circulation de la formule « maltraitance institutionnelle », promue dans le discours syndical, vise à déculpabiliser les salariées.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Produire une image de soi qui légitime l’entreprise de dénonciation
Décrire les tâches au quotidien pour dire la souffrance au travail
De la maltraitance à la maltraitance institutionnelle : les enjeux d’imputation de la responsabilité

Aperçu du texte

La crise sanitaire liée au coronavirus et l’obligation de confinement généralisé au printemps 2020 ont projeté sous les feux de l’actualité la situation dramatique dans laquelle se trouvent de nombreux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en France : manque de personnel et surcharge de travail pour les salariées, rareté des médecins coordinateurs, faiblesse des rémunérations… Or, cette situation faisait l’objet, bien avant la diffusion accélérée de la Covid, de nombreuses dénonciations de la part de salariées du secteur, qu’il s’agisse d’aides-soignantes, d’infirmières, voire de cadres administratifs ou de directrices d’établissement. Depuis le milieu des années 2010, de nombreux conflits se sont déroulés à l’échelle locale, aussi bien dans des EHPAD privés que publics, avec parfois des grèves reconductibles de longue durée. En 2018, l’ensemble des fédérations syndicales de la santé ont lancé un mouvement unitaire avec deux journées de grève national...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sophie Béroud, Cristina Nizzoli et Camille Noûs, « Parler du travail en EHPAD pour mettre à distance la maltraitance », Mots. Les langages du politique [En ligne], 126 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/mots/28523 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.28523

Haut de page

Auteurs

Sophie Béroud

Université Lyon 2, laboratoire Triangle

Articles du même auteur

Cristina Nizzoli

Institut de recherches économiques et sociales (IRES)

Camille Noûs

Laboratoire Cogitamus / Cogitamus Laboratory

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search