Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros129DossierDe la crise de l’accueil à la cri...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

De la crise de l’accueil à la crise provoquée. Évolution des dénominations en contexte migratoire belge

From the reception crisis to the provoked crisis. Evolution of denominations in the Belgian migratory context
De la crisis de la acogida a la crisis provocada. La evolución de los nombres en el contexto migratorio belga
Cécile Balty et Valériane Mistiaen
p. 23-46

Résumés

La présente analyse de discours s’interroge sur la production, l’usage et la circulation des dénominations construites sur base du syntagme nominal la crise pour désigner le phénomène migratoire en Belgique. Utilisées par les différents acteurs de la migration, celles-ci deviennent des objets de lutte en discours, donnant à voir le rôle de chaque acteur dans la production et la circulation des dénominations du phénomène migratoire et les enjeux que portent celles-ci.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Corpus et méthodologie
Résultats
La crise de l’accueil (des demandeurs d’asile)
La crise de l’asile
La crise humanitaire
La crise des réfugiés, la crise des migrants
La crise migratoire
2018 : le début d’une nouvelle crise ?

Aperçu du texte

La crise de l’asile, la crise migratoire, la crise de la solidarité, la crise de l’humanité, etc. Les dénominations de ladite crise du phénomène migratoire foisonnent depuis 2015 dans les discours des différents acteurs (médiatiques, politiques, institutionnels, associatifs, etc.). Certaines recherches montrent notamment que la dénomination crise de l’accueil renvoie surtout à la situation européenne (Adam et Martiniello, 2013, p. 81), que la dénomination crise migratoire serait plus neutre (Calabrese et Mistiaen, 2018), que la crise des migrants/réfugiés marque une attention particulière aux acteurs. D’autres cherchent à comprendre ce qui caractérise la supposée crise migratoire (Crawley et Duvell, 2017 ; De Cleen et al., 2017 ; Krasteva, 2019), les différents cadrages dont elle est l’objet (Berry et al., 2016 ; De Cock et al., 2019), ainsi que les effets de ces cadrages sur l’opinion (De Coninck, 2020).

Le cadrage d’un événement s’observe en effet dès sa nomination. Loin d’être ano...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cécile Balty et Valériane Mistiaen, « De la crise de l’accueil à la crise provoquée. Évolution des dénominations en contexte migratoire belge », Mots. Les langages du politique [En ligne], 129 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/mots/29855 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.29855

Haut de page

Auteurs

Cécile Balty

Université libre de Bruxelles (ULB)

Articles du même auteur

Valériane Mistiaen

Université libre de Bruxelles (ULB), Vrije Universiteit Brussel (VUB)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search