Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros129Dossier« Mise en crise » du discours du ...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

« Mise en crise » du discours du Haut-Commissariat pour les réfugiés : enjeux et formes de politisation de la cause des réfugiés

The UN Refugee Agency discourse “called into question”: challenges and forms of politicisation of the refugee cause
El discurso de ACNUR en la crisis: cuestiones y formas de politización de la causa de los refugiados
Odile Vallée
p. 83-98

Résumés

La « crise migratoire » qui rassemble réfugiés et migrants sur les mêmes routes migratoires met « en crise » le discours du Haut-Commissariat pour les réfugiés. Elle impose de « fabriquer un cadrage politique de l’insoutenable » (Angeli Aguiton et al., 2019, p. 15) adossé à des actions de « sortie de crise » qui négocient les formes de sa politisation de la cause des réfugiés. L’article s’appuie sur l’analyse sémio-discursive des rapports d’activités du HCR de 2015 à 2019, depuis l’angle de l’argumentation dans le discours.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Une gouvernance sous contrainte
L’ambiguïté de la question de la (dé)politisation
Structure d’un texte composite
Distinguer les réfugiés des migrants : ellipse et délégation
Cadrer un mode de (re)polisation : la cause des réfugiés

Aperçu du texte

Les déplacements de populations qui fuient diverses formes d’insécurité se sont accrus depuis 2014. Le recours à la formule (Krieg-Planque, 2009) de « crise migratoire » matérialise cette intensification, la variété des périls encourus par ces individus ainsi que les tensions et difficultés d’ordres pratique, politique, social, économique et idéologique que génère leur accueil au sein de territoires tiers comme l’Europe (Cantat et al., 2019). Que celle-ci soit décrite comme une forteresse ou une passoire (Auboussier, 2018), les traitements médiatiques de ces circulations confrontent les tenants d’une réponse sécuritaire et les perspectives humanitaires de secours et de solidarité. Le choix des termes de la migration, notamment ceux de « réfugié » et de « migrant » (Calabrese, 2018), donne lieu à des controverses. Réputées – à tort – décrire une réalité univoque, ces deux catégories contribuent à prescrire des logiques de clôture et de tri (management) des individus. Leurs usages dif...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Odile Vallée, « « Mise en crise » du discours du Haut-Commissariat pour les réfugiés : enjeux et formes de politisation de la cause des réfugiés », Mots. Les langages du politique [En ligne], 129 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/mots/30000 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.30000

Haut de page

Auteur

Odile Vallée

Enseignante-chercheure en Sciences de l’information et de la communication ; Audencia Recherche – Département Communication, Culture & Langues ; Chercheure associée au GRIPIC (EA 1498)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search