Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros129VariaLa conscience sociale des Gilets ...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

La conscience sociale des Gilets jaunes : étude sociologique de représentations en lutte

The social consciousness of the Yellow Vests: sociological study of representations of struggle
La conciencia social de los chalecos amarillos: estudio sociológico de las representaciones en lucha
Samuel Legris
p. 125-145

Résumés

Cet article rend compte de la grande hétérogénéité des consciences sociales parmi les Gilets jaunes. À partir d’une analyse socio-discursive des représentations du monde social de protestataires rassemblés sur un rond-point du Berry, il vise à appréhender les conflits internes qui ont émaillé la mobilisation et leurs conséquences. À l’aune de ces résultats, la structuration du mouvement des Gilets jaunes contre ceux d’en haut est discutée.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Présentation de la méthode et du corpus
Analyse socio-discursive de la « conscience sociale triangulaire »
Rejeter ceux d’en bas : l’expression d’une « conscience sociale triangulaire »
Ceux d’en haut et ceux d’en bas : étude d’une homologie
Une « conscience sociale triangulaire » diversement dicible sur les ronds-points
Les rappels à l’ordre : révélateurs d’une « conscience sociale dichotomique »
Des représentations du monde social hétérogènes
Des risques de la persistance de la « conscience sociale triangulaire »

Aperçu du texte

Dans la foulée du soulèvement survenu à la fin de l’année 2018, nombre de chercheurs en sciences sociales ont avancé que les protestataires ayant enfilé le gilet jaune appartenaient majoritairement aux « petites classes moyennes » (Chauvel, 2019, p. 88), à la « classe moyenne inférieure » (Lussault, 2019, p. 174). S’appuyant sur des témoignages recueillis et sur des enquêtes de terrain, ils ont dépeint un mouvement hétérogène, mais rassemblant essentiellement des fractions consolidées des classes populaires et des segments souvent précarisés des classes moyennes (Collectif d’enquête, 2019, p. 872 ; Coutant, 2019, p. 147 ; Delpirou, 2019, p. 130 ; Noiriel, 2019, p. 26). En d’autres termes, les « petits-moyens » (Cartier et al., 2008) ont occupé une place centrale au sein du mouvement.

Des travaux sociologiques ont insisté depuis une quinzaine d’années sur la banalisation de la « conscience sociale triangulaire » (Collovald et Schwartz, 2006), conceptualisée par Olivier Schwartz, dans ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samuel Legris, « La conscience sociale des Gilets jaunes : étude sociologique de représentations en lutte », Mots. Les langages du politique [En ligne], 129 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 11 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/mots/30100 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.30100

Haut de page

Auteur

Samuel Legris

Étudiant en master de Sociologie, École normale supérieure Paris-Saclay / Sorbonne Université

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search