Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros129En ligneThe UN Refugee Agency discourse “...

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
En ligne

The UN Refugee Agency discourse “called into question”: challenges and forms of politicisation of the refugee cause

« Mise en crise » du discours du Haut-Commissariat pour les réfugiés : enjeux et formes de politisation de la cause des réfugiés
El discurso de ACNUR en la crisis: cuestiones y formas de politización de la causa de los refugiados
Odile Vallée

Résumés

La « crise migratoire » qui rassemble réfugiés et migrants sur les mêmes routes migratoires met « en crise » le discours du Haut-Commissariat pour les réfugiés. Elle impose de « fabriquer un cadrage politique de l’insoutenable » (Angeli Aguiton et al., 2019, p. 15) adossé à des actions de « sortie de crise » qui négocient les formes de sa politisation de la cause des réfugiés. L’article s’appuie sur l’analyse sémio-discursive des rapports d’activités du HCR de 2015 à 2019, depuis l’angle de l’argumentation dans le discours.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

A governance under duress
(De)politicisation: an ambiguous issue
Structure of a composite text
Distinguishing refugees from migrants: ellipsis and delegation
Framing a (re)politicisation mode: the refugee cause

Aperçu du texte

Movements of populations fleeing various forms of insecurity have increased since 2014. The use of the phrase (Krieg-Planque, 2009) “migration crisis” materialises this increase, the diverse dangers these individuals face, as well as the tensions, and the practical, political, social, economic and ideological issues raised by their arrival on third-party territories such as Europe (Cantat et al., 2019). Whether Europe is described as a fortress or a sieve (Auboussier, 2018), media framing of these population movements reflects the confrontation between the advocates of a security response and the humanitarian approach of relief and solidarity. The choice of migration-related terms, such as “refugees” or “migrants” (Calabrese, 2018) is controversial. Both categories—supposedly (and mistakenly so) meant to describe a univocal reality—contribute to the prescription of rationales geared towards closure and the sorting (management) of individuals. Their differentiated use, in reference t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Odile Vallée, « The UN Refugee Agency discourse “called into question”: challenges and forms of politicisation of the refugee cause », Mots. Les langages du politique [En ligne], 129 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/mots/30240 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mots.30240

Haut de page

Auteur

Odile Vallée

Associate professor in Information and Communication Sciences; Audencia Recherche – Department of Communication, Culture & Languages; Associated researcher at GRIPIC (EA 1498)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search