Navigation – Plan du site

AccueilNuméros147Une méthode d'analyse canonique n...

Une méthode d'analyse canonique non linéaire et son application à des données biologiques

Vladimir Makarenkov et Pierre Legendre

Résumés

Parmi les méthodes d'ordination proposées dans la littérature statistique, l'ACR (analyse canonique de redondance) est devenue l'une des méthodes les plus employées par les écologistes. En ACR, deux tableaux des données sont considérés. Le premier tableau (Y) contient les variables-réponse (e.g. les abondances des espèces étudiées) alors que le second (X) contient les variables explicatives (e.g. les variables environnementales). L'ACR classique impose des contraintes linéaires entre les variables X et Y, ce qui reflète rarement les processus naturels. Nous proposons une nouvelle méthode d'ordination, l'ACR polynomiale, qui permet de modéliser des relations linéaires ou non. Cette méthode est basée sur un algorithme empirique de régression qui permet de chercher la forme des relations polynomiales entre les variables en X et Y ainsi que de prendre en compte les interrelations entre variables explicatives.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vladimir Makarenkov et Pierre Legendre, « Une méthode d'analyse canonique non linéaire et son application à des données biologiques »Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 147 | Automne 1999, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 25 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/msh/2796 ; DOI : https://doi.org/10.4000/msh.2796

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search