Navigation – Plan du site

AccueilNuméros166Les débuts de la statistique math...

Les débuts de la statistique mathématique en Espagne (1914-1936)

The rise of mathematical statistics in Spain (1914-1936)
Jose-Maria Arribas

Résumés

Il y a aujourd'hui un consensus pour reconnaître que les années vingt ont été décisives dans l'histoire de la statistique mathématique. Quelques auteurs on parlé d'une nouvelle ère dans le développement de la statistique théorique. L’article essaie d’expliquer en quoi consiste cette nouvelle ère qui touche tous les pays européens, et de quelle statistique il s'agit. Ces mêmes années vingt sont, à tous points de vue, une période de grande vitalité pour l'Espagne. Comme dans les autres pays européens, la statistique mathématique s'y développe dans deux directions : la physique mathématique et l'économétrie. On y retrouve également tous les problèmes liés à l'institutionnalisation de la discipline ou au changement de paradigme associé aux noms de F. Y. Edgeworth et de A. Bowley. L’hypothèse de départ est en effet que la nouvelle statistique a pour noyau la théorie des échantillons. Bien que son application rencontre encore des problèmes techniques et méthodologiques importants, les conditions sociales et politiques de cette période permettent déjà d'envisager la naissance d’une nouvelle science appelée statistique mathématique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jose-Maria Arribas, « Les débuts de la statistique mathématique en Espagne (1914-1936) »Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 166 | Été 2004, mis en ligne le 05 mars 2006, consulté le 18 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/msh/2895 ; DOI : https://doi.org/10.4000/msh.2895

Haut de page

Auteur

Jose-Maria Arribas

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search