Navigation – Plan du site

AccueilNuméros163Votes et paradoxes : les élection...

Votes et paradoxes : les élections ne sont pas monotones !

Votes and paradoxes: elections are not monotonous!
Olivier Hudry

Résumés

Cet article a pour objectif d'illustrer un certain nombre de paradoxes que l'on rencontre en théorie du vote, que ce soit pour élire une seule personne par un scrutin uninominal ou plusieurs selon un mode de scrutin proportionnel. Conçu à partir d'exemples simples, il a pour ambition de sadresser à un large public plutôt qu'aux chercheurs seulement. Certains de ces exemples exploitent le fait que les procédures de vote ne sont pas nécessairement monotones ; d'autres illustrent d'autres types de paradoxes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Hudry, « Votes et paradoxes : les élections ne sont pas monotones ! »Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 163 | Automne 2003, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 19 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/msh/2916 ; DOI : https://doi.org/10.4000/msh.2916

Haut de page

Auteur

Olivier Hudry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search