Navigation – Plan du site

AccueilNuméros175Le diamètre d’ordre 0 : une mesur...

Le diamètre d’ordre 0 : une mesure « naturelle » d’étalement

Order 0 diameter. A “natural” measure of scattering
Nicolas Gauvrit et Jean-Paul Delahaye
p. 41-51

Résumés

Pour mesurer le caractère plus ou moins étalé d’un ensemble de points, plusieurs mesures mathématiques existent, presque toutes fondées sur l’étude des distances entre points. Le concept d’étalement est cependant suffisamment ambigu pour qu’il soit impossible d’en donner une définition formelle unique. L’indice le plus utilisé dans le cadre des données bidimensionnelles, à savoir l’indice de Gini, ne rend par exemple compte que d’une certaine conception de l’étalement. Nous montrerons que cette mesure d’étalement est incompatible avec la perception naturelle de l’étalement, mais qu’un indice de Gini modifié (le diamètre d'ordre 0) coïncide significativement avec la perception des sujets.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Gauvrit et Jean-Paul Delahaye, « Le diamètre d’ordre 0 : une mesure « naturelle » d’étalement »Mathématiques et sciences humaines, 175 | 2006, 41-51.

Référence électronique

Nicolas Gauvrit et Jean-Paul Delahaye, « Le diamètre d’ordre 0 : une mesure « naturelle » d’étalement »Mathématiques et sciences humaines [En ligne], 175 | Automne 2006, mis en ligne le 24 janvier 2007, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/msh/3553 ; DOI : https://doi.org/10.4000/msh.3553

Haut de page

Auteurs

Nicolas Gauvrit

Laboratoire DIDIREM, Paris VII, adems@free.fr

Articles du même auteur

Jean-Paul Delahaye

Laboratoire d’informatique fondamentale de Lille, Université de Lille, delahaye@lifl.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search