Skip to navigation – Site map

HomeAbout the JournalCharte éthique

Charte éthique

Mythos est une revue scientifique à comité de lecture et adhère au code d’éthique des publications élaboré par le COPE : Best Practice Guidelines for Journal Editors.

Toutes les parties concernées (auteur·rice·, direction, comité de rédaction, comité scientifique) adhèrent aux principes éthiques suivants.

Obligations de la direction, du comité de rédaction et du comité scientifique

La direction de Mythos, composée du directeur en chef et des codireteur·rice·s, est assistée par le comité scientifique et le comité de rédaction ; la direction est responsable en dernier ressort de la décision de publier les articles soumis à la revue. Dans leurs décisions, la direction et le comité de rédaction respectent les principes et l’approche éditoriale de la revue ; ils respectent également les dispositions légales en vigueur concernant la diffamation, la violation des droits d’auteur et le plagiat.

Pour prendre leurs décisions, la direction et le comité de rédaction s’appuient sur au moins deux relecteur·rice·s choisi·e·s parmi des chercheur·e·s et des expert·e·s d’universités ou d’institutions italiennes et étrangères, selon une procédure d’évaluation par les pairs en double aveugle.

La Direction et les membres de l’équipe Mythos ainsi que les relecteur·rice·s identifié·e·s évaluent les manuscrits pour leur contenu scientifique, sans distinction de race, de sexe, d’orientation sexuelle, de croyance religieuse, d’origine ethnique, de nationalité, d’orientation scientifique, académique ou politique des auteur·rice·s.

La direction, les rédacteur·rice·s, le comité scientifique et le comité de rédaction ne diffusent aucune information sur les manuscrits reçus à l’exception des auteur·rice·s, des relecteur·rice·s, des relecteur·rice·s potentiel·le·s. Les données non publiées contenues dans les manuscrits soumis ne sont pas utilisées par les membres de la rédaction ou les relecteur·rice·s dans leurs propres recherches sans accord explicite des auteur·rice·s.

Si la direction et le comité de rédaction détectent ou reçoivent des rapports précis et circonstanciés d’erreurs ou d’inexactitudes, de conflits d’intérêts ou de plagiat dans un article publié, ils en informeront rapidement l’auteur·rice, en prenant les mesures nécessaires et, le cas échéant, en retirant l’article ou en le rétractant publiquement.

Obligations des relecteur·ric·es

Les relecteur·rice·s aident les directeur·rice·s et le comité de rédaction dans leurs décisions éditoriales et peuvent, si nécessaire, indiquer aux auteur·rice·s des corrections et des améliorations à apporter au manuscrit.

Un·e relecteur·rice sollicité·e, si iel ne se sent pas suffisamment compétent·e pour évaluer la recherche présentée dans le manuscrit, ou si iel se trouve dans l’impossibilité de fournir son compte rendu à temps, doit en informer la direction sans délai, afin de lui laisser le temps de contacter d’autres relecteur·rice·s.

Les manuscrits reçus pour examen doivent être traités comme des documents confidentiels. Ils ne doivent pas être diffusés ou discutés avec des personnes non autorisées au préalable par la Direction. L’examen doit être mené de manière objective. Il n’est pas permis de critiquer ou d’offenser personnellement un·e auteur·rice·s. Les relecteur·rice·s doivent exprimer leurs opinions de manière claire et en s’appuyant sur des arguments clairs et documentés.

Les relecteur·rice·s doivent signaler à la direction les similitudes substantielles entre le manuscrit examiné et tout autre production déjà publiée dont il a connaissance. Les informations et les idées obtenues par la relecture anonyme sont confidentielles et ne doivent pas être utilisées au bénéfice personnel du relecteur·rice.

Les relecteur·rice·s ne doivent pas accepter de manuscrits pour lesquels iels ont des conflits d’intérêts découlant de liens de concurrence, de collaboration ou autres avec les auteur·rice·s, notamment des liens familiaux.

Obligations des auteur·rice·s

Les auteur·rice·s doivent s’assurer que leurs travaux sont entièrement originaux et, si les travaux et/ou les mots d’autres auteur·rice·s sont utilisés, que ceux-ci sont convenablement paraphrasés ou cités textuellement, avec une mention explicite.

L’identification des recherches faites par d’autres auteur·rice·s doit toujours être clairement indiquée. Les auteur·rice·s doivent citer les publications qui ont influencé l’étude en question.

Les manuscrits proposés ne doivent pas avoir été publiés dans d’autres revues ni, s’ils sont en cours de révision, soumis à d’autres revues pour publication. La paternité du manuscrit est limitée aux personnes qui ont contribué de manière significative à la conception, à la mise en forme, à l’exécution ou à l’interprétation de l’étude. Tous ceux qui ont apporté une contribution significative doivent être cités comme coauteur·rice·s, en indiquant éventuellement clairement les parties attribuables à chacun.

Si un auteur·rice découvre des erreurs ou des inexactitudes importantes dans le manuscrit publié, il a le devoir d’en informer rapidement les rédacteurs et de coopérer avec eux afin de rétracter ou de corriger le manuscrit.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search