Navigation – Plan du site
Compte rendu

Compte rendu

Pierre-Emmanuel Paris, Au fil de l’os. Économie et société chez les Rèmes et les Suessions par le prisme de l’archéozoologie, Leiden, Sidestone Press Dissertations, 2016
Caroline Trémeaud
p. 62

Texte intégral

1Issue d’une thèse de doctorat et de multiples collaborations, cette publication présente les données archéozoologiques de deux oppida majeurs, Villeneuve-Saint-Germain et Condé-sur-Suippe, dans le contexte plus large de la vallée de l’Aisne grâce au récolement des études fauniques disponibles. Replaçant ses propres données et résultats non seulement au sein de l’ensemble des données fauniques disponibles mais aussi des autres études – notamment carpologiques ou métallurgiques –, réalisées dans la même aire géographique, l’auteur dépasse la simple étude archéozoologique pour questionner la société gauloise et le phénomène des oppida. Sa démarche de compréhension globale s’inscrit ainsi dans la continuité de travaux antérieurs, en particulier ceux de G. Auxiette et P. Méniel, mais aussi dans le vaste champ de recherches développées sur la vallée de l’Aisne par F. Gransar, V. Matterne ou encore S. Beauvais.

2Les problématiques adoptées visent d’abord à comprendre l’économie carnée de la société gauloise à travers l’analyse de la chaîne opératoire globale – élevage, abattage, découpe, distribution et consommation de l’animal – puis, dans un second temps, à s’interroger sur les sites et leurs fonctions, les liens socio-économiques qu’ils entretiennent et les modalités de leur organisation. La mise en perspective s’appuie également sur l’exploitation de sources textuelles qui viennent étayer l’argumentation.

3L’ouvrage, scandé en cinq chapitres, débute en toute logique par la présentation du contexte chrono-culturel des peuples rème et suession à La Tène D. Ce premier chapitre permet d’affiner les problématiques en les replaçant dans un contexte plus large mais aussi de présenter les sites, les corpus étudiés, la taille des échantillons et de comparer les taux de détermination

4Le deuxième chapitre explique le choix de la méthodologie retenue en fonction des résultats attendus, sans en omettre les limites ni les biais, soigneusement envisagés et détaillés pour proposer les solutions les plus satisfaisantes, avec un réel effort d’adaptation aux données pour en tirer le maximum.

5Enfin, les données archéozoologiques à proprement parler sont détaillées dans les trois derniers chapitres. La description des cheptels de bovins, suinés, caprinés, canidés et équidés, met en évidence leurs particularités. Pour comprendre les modalités d’exploitation des ressources carnées pendant La Tène D, l’analyse va du geste technique à la reconstitution des pratiques, de l’élevage à la consommation. La revue critique des informations issues de Condé-sur-Suippe et Villeneuve-Saint-Germain introduit une réflexion spatiale intrasite puis intersites, avant un essai de synthèse.

6Le cinquième et dernier chapitre traite en détail de la production et de la distribution des ressources carnées au niveau régional. La mise au point, par l’auteur, d’un procédé d’estimation du « poids de viande » donne une vision inédite et économique de l’activité bouchère des Rèmes et des Suessions.

7Dans ces chapitres soigneusement construits, une attention particulière est apportée aux illustrations. On regrettera seulement un manque d’insistance sur la chronologie d’occupation des différents sites. Néanmoins, les traitements statistiques et spatiaux permettent à l’auteur d’utiliser pleinement ses données et de dépasser la simple identification au profit d’une lecture sociale.

8En s’appuyant sur un corpus imposant (150 000 os), Pierre-Emmanuel Paris arrive à des conclusions qui dépassent le simple cadre archéozoologique et qui, replacées dans un cadre plus vaste, autorisent une lecture sociale du fonctionnement des oppida. Sa publication renouvelle la perception des restes fauniques et de leur importance pour l’approche économique des sociétés de la fin du second âge du Fer.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/nda/docannexe/image/3732/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 122k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Trémeaud, « Compte rendu », Les nouvelles de l'archéologie, 148 | 2017, 62.

Référence électronique

Caroline Trémeaud, « Compte rendu », Les nouvelles de l'archéologie [En ligne], 148 | 2017, mis en ligne le 08 décembre 2017, consulté le 21 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/nda/3732 ; DOI : 10.4000/nda.3732

Haut de page

Auteur

Caroline Trémeaud

tremeaudcaroline@hotmail.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© FMSH

Haut de page
  • Logo Éditions de la Maison des sciences de l'homme
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals